Prêt à taux zéro

Si vous achetez ou faîtes construire votre résidence principale et à condition que celle-ci soit neuve ou bien qu’il s’agisse d’un logement ancien relevant du parc HLM ou sous conditions de travaux et de localisation (1) alors le Prêt à taux zéro (2) est peut-être la ‘clef’ qu’il vous faut. Accessible sous conditions de revenus, ce prêt dont les intérêts sont pris en charge par l’Etat vous permettra de financer une partie de votre projet à coût nul. De plus le remboursement de ce prêt se fera en tenant compte de vos ressources afin de respecter votre budget.

Prêt à taux zéro +

Vous aimeriez devenir propriétaire de votre résidence principale, mais vous pensez ne pas pouvoir emprunter un capital suffisant ?
Selon la situation de votre ménage et si votre projet est d’acquérir ou de faire construire votre résidence principale, le Prêt à taux zéro (2)  peut vous aider à devenir propriétaire. Pour y accéder, trois conditions à remplir :

- ne pas avoir été propriétaire de votre résidence principale dans les deux années qui précèdent l’octroi de ce prêt (2)

- disposer de ressources inférieures à un plafond

- le logement financé doit être occupé en tant que résidence principale, de plus il doit s’agir d’un logement neuf, d’un logement ancien sous conditions de travaux et de localisation géographique (1)  ou bien encore d’un logement issu du parc HLM et satisfaisant certains critères

Le Prêt à taux zéro (2)  est  un prêt dont les intérêts sont pris en charge par l’Etat et qui financera une partie seulement de votre dépense. Vous ne rembourserez que le capital sur une durée qui sera déterminée en fonction de vos revenus, plus ceux-ci sont faibles, plus le remboursement sera étalé dans le temps afin de s’adapter pleinement à votre budget. Vous voulez savoir si votre projet peut bénéficier de cette aide de l’Etat ?
Renseignez-vous vite auprès de votre conseiller Caisse d’épargne !

(1) Remplissent la condition de travaux les logements anciens qui font l’objet au moment de l’acquisition et dans un délai qui, sauf cas de force majeure ou contestation contentieuse de l’opération, ne peut dépasser trois ans à compter de la date d’émission de l’offre de prêt, de travaux d’amélioration d’un montant supérieur à une quotité minimale égale à 25 % du coût total de l’opération. Ces travaux d’amélioration s’entendent de tous travaux ayant pour objet la création de surfaces habitables nouvelles ou de surfaces annexes définies par arrêté, la modernisation, l’assainissement ou l’aménagement des surfaces habitables ou des surfaces

(2) Sous réserve du respect des dispositions réglementaires du Prêt à Taux Zéro et d’acceptation de votre dossier par la Caisse d'Epargne, prêteur. Le PTZ est un prêt en faveur des primo-accédant, sans intérêt accessible sous conditions de ressources qui vous permet de financer une partie de votre résidence principale dans le neuf ou dans l'ancien, sous conditions. Les intérêts sont pris en charge par l’État. L’emprunteur dispose d’un délai de réflexion de 10 jours avant d’accepter l’offre de prêt. La vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit rembourser les sommes versées
Sous réserve de distribution et de disponibilité de l'offre dans votre Caisse d'Epargne.