Vous avez la parole

Un Centre Communal d'Action Sociale (CCAS) au service des personnes protégées

Un Centre Communal d'Action Sociale (CCAS) au service des personnes protégées

Le service des personnes protégées dépendant du CCAS de Plouay (Morbihan) a organisé en début d’année un atelier sur la gestion du budget familial, à l’intention de majeurs sous mesure de protection juridique. Explications.

"Le droit des usagers à l'information, à l'expression et à la participation"

Dans le cadre de la loi du 2 janvier 2002, rénovant l’action sociale et médico-sociale, le droit des usagers s’est trouvé renforcé, ainsi que leur droit à l’information, à l’expression et à la participation, rappelle Maryvonne Le Roy-Minier - coordinatrice du service des personnes protégées du CCAS. C’est pour répondre à cette obligation légale, que nous avons proposé à quelques majeurs sous protection de participer à un atelier « Budg€tissimo », destiné à leur expliquer comment gérer leur argent de manière équilibrée, tout en faisant face aux dépenses imprévues.

L’équipe a prioritairement accueilli des majeurs mobiles, vivant à domicile et particulièrement disposés à s’impliquer activement dans la compréhension des principes simples de gestion. Le choix d’utiliser un outil ludique correspondait aux exigences pédagogiques, tout en répondant aux attentes des majeurs pour mieux interpréter un relevé bancaire ou mieux utiliser les moyens de paiement mis à leur disposition. Deux conseillères en économie sociale et familiale de l’Association Familles Rurales des Côtes d’Armor, nous ont accompagné dans cet exercice primordial pour le développement de l’autonomie.

Le service des personnes protégées du CCAS, service médico-social public conventionné par l’État, gère actuellement 165 mesures de protection. Par cette action, nous démontrons que nous accompagnons les familles dans la gestion de leur budget, nous les aidons à renforcer leur pouvoir d’achat en réalisant des économies simples au quotidien et à prévenir des risques liés à l’endettement et au surendettement. Cette première invitation des personnes protégées à une rencontre collective, complète l’accompagnement personnalisé existant et les enquêtes de satisfaction individuelles déjà distribuées depuis plusieurs années, tant aux majeurs protégés qu’aux partenaires et aux familles ».

D’autres CCAS disposent également d’un service de personnes sous protection. Renseignez-vous dans votre département.

Contactez-nous

Prendre un rendez-vous

Pour prendre un rendez-vous, remplissez ce formulaire