Se développer à l’international grâce à une banque régionale

« Nous sommes sur le terrain, aux côtés des entreprises, dans une vraie logique de partenariat »

Entretien avec Elodie Secq, responsable des Affaires internationales de la Caisse d’Epargne France Nord France Europe

Quel est votre périmètre d’intervention ?

Au service de près d’1,8 million de clients, la Caisse d’Epargne Nord France Europe (CENFE) est une banque coopérative qui couvre les départements du Nord et du Pas-de-Calais ainsi que la Belgique. Notre dispositif comprend quatre centres d’affaires dédiés aux PME, basés à Coquelles, Lens, Lille et Valenciennes, et deux centres, destinés aux grands comptes, à Lille et à Bruxelles. L’ensemble constitué par le Nord et le Pas-de-Calais représente une zone fortement tournée vers l’international, tant à l’export qu’à l’import. De plus, elle bénéficie d’une position stratégique en Europe. Parmi les entreprises, il y a une grande diversité de situations, depuis les grands groupes internationaux jusqu’aux entreprises débutantes à l’export, en passant par les PME et les ETI.

Vous avez mis en place le Portail Trade ? De quoi s’agit-il ?

Il s’agit d’une interface Internet qui permet à nos clients de gérer leurs crédits documentaires (crédocs) import de manière simple, pratique et sécurisée. L’entreprise peut effectuer ses demandes d’ouverture de crédits documentaires en ligne et les sauvegarder pour une utilisation ultérieure. Elle peut suivre toutes étapes d’un crédoc grâce à un système d’alertes via e-mail et retrouver tout l’historique grâce à un reporting complet.

Quels sont les avantages de cette solution ?

Ils sont multiples. Il y a d’abord un gain de temps évident. La procédure se fait via Internet : lorsque nous recevons la demande d’ouverture, nous vérifions et validons en ligne, ce qui limite les flux papiers. L’outil permet d’alléger la charge de travail des équipes au sein de l’entreprise et d’optimiser le temps de transfert des données et des instructions.
Par ailleurs, chaque personne a ses pouvoirs. Des codes d’accès personnalisés sont attribués à nos clients : il n’y a pas de risque de fraude à la signature et la sécurisation est donc totale.
Enfin, il y a une vraie souplesse d’utilisation : la demande peut être faite depuis n’importe quel endroit dans le monde, à partir d’un accès Internet. Il est possible également de suivre les opérations faites par chacun des collaborateurs et graduer leurs accès à Portail Trade : la traçabilité des opérations est complète. J’ajouterais que l’accès à Portail Trade est entièrement gratuit. Nous ne facturons que les opérations qui y sont réalisées.

Il y a une forte concurrence entre les différents acteurs bancaires. En quoi réside votre « valeur ajoutée » ?

Comme les autres acteurs du marché, nous sommes en mesure de proposer l’ensemble des outils bancaires dont ont besoin les entreprises qui travaillent à l’international (financement du commerce international, affacturage, garanties…).
Notre différence essentielle par rapport à la concurrence réside dans l’ancrage local, conséquence du maillage territorial. Les quatre centres d’affaires PME, qui représentent une force d’une dizaine de chargés d’affaires opérationnels, suivent en permanence les entreprises. Grâce à cette connaissance fine du tissu économique de la région, nos équipes sont en mesure de proposer des solutions adaptées aux besoins de toutes les entreprises, quels que soient leur taille et leur secteur d’activité.
Autre spécificité, nous sommes en mesure de proposer un accompagnement qui va au-delà de ce que peut proposer le banquier traditionnel. Lorsqu’il s’agit d’entreprises qui démarrent à l’export et qui ont besoin d’un soutien spécifique, nous n’hésitons pas, par exemple, à proposer des modules de formation gratuits. Même lorsque nous sommes en présence d’exportateurs confirmés, nous sommes à leurs côtés pour les conseiller si nécessaire. Nos chargés d’affaires travaillent dans une vraie logique de partenariat.

 Pour prendre rendez-vous avec un Chargé d'Affaires Innovation en région