Les perspectives et opportunités innovation

Les perspectives et opportunités innovation

Innover tous azimuts

L’innovation peut toucher toutes les dimensions de l’entreprise : les produits et services qu’elle commercialise mais aussi le marketing (le concept d’offre, la façon d’interagir avec les prospects et clients, la signature relationnelle…), les relations aux parties prenantes (communication, rapports acheteurs/fournisseurs, partenariats…), le recrutement et l’organisation du travail (innovation sociale), le mode de gouvernance, les modalités de rémunération et de participation des salariés et interve- nants divers à la performance…

Dans tous les secteurs, de l’artisan à la « licorne », en passant par  le commerçant, le professionnel libéral, l’entrepreneur à la tête d’une TPE/PME, le Comex d’une ETI ou d’un grand groupe, il est possible et hautement recommandé de déployer une stratégie d’innovation, inté- grant tout particulièrement une politique de digitalisation.

Disruption/incrémentation

On a coutume de distinguer 2 champs de l’innovation :

La disruption consiste à renouveler radicalement le fonctionnement d’un marché donné. Les exemples les plus célèbres se rapportent à la massification de la photographie numérique, à la généralisation de la téléphonie mobile, à la dématérialisation des supports d’écoute de la musique dans les années 2000, à la transformation rapide dans les années 2010 du marché des transports de personnes, de la dif- fusion des œuvres audiovisuelles… L’innovation disruptive est pro- fondément transformante pour le paysage économique : elle défie les acteurs traditionnels d’un secteur, elle modifie les usages, les attentes et la culture des consommateurs, elle redistribue les cartes de la répartition des profits, etc. Le cadre légal a souvent du mal à anticiper et suivre le rythme : aussi, l’innovation disruptive bénéficie généralement, dans un premier temps, de « vides juridiques ». Tou- tefois, l’entrepreneur disruptif a tout intérêt à penser son plan de développement en intégrant le « risque » d’une réforme encadrant son activité… Ainsi que l’arrivée d’une concurrence, possiblement très challengeante !

L’incrémentation consiste à appliquer et adapter, dans son secteur ou son activité, une innovation expérimentée sur un autre marché. Concrètement, cela se matérialise par des « cross-fertilisations », par exemple par le développement d’applicateurs cosmétiques inspirés des techniques développées en papeterie et systèmes d’écriture ; le déploiement de systèmes d’abonnement classiques dans la presse sur le marché des applications mobiles de services à la personne ; la reprise des principes de l’économie sociale et solidaire pour revoir les leviers de la motivation et de l’engagement des collaborateurs dans une entreprise traditionnelle…

DÉCOUVREZ NOS FICHES PROFIL DU FINANCEMENT

À chaque type d'entrepreneurs, ses problématiques spécifiques... Et ses dispositifs d'aides & subventions ainsi que ses solutions de financement adaptées. Vous êtes une femme entrepreneure, un demandeur d'emploi qui a un projet d'entreprise, un étudiant créateur, un start-upper en herbe, vous vous lancez dans l'Économie Sociale et Solidaire ? Rendez-vous sur la fiche qui vous concerne pour savoir en un coup d’œil ce qui a été pensé pour vous.

Pour aller plus loin dans votre projet

Contactez-nous

Prendre un rendez-vous

Prenez rendez-vous directement sur Internet

Connectez-vous pour nous contacter

Vous êtes déjà client ?
Retrouvez directement les coordonnées de votre conseiller et/ou agence en vous connectant sur votre espace personnel