Se lancer à l'export

Se lancer à l'export

Les opportunités à l’international

À la faveur d’un appel entrant d’un client étranger, du désir d’un dirigeant ou d’un collaborateur d’ouvrir une filiale à l’étranger ou dans le cadre d’une stratégie globale d’internationalisation, le développement hors des frontières représente de formidables opportunités :

  • La pénétration de marchés stratégiques : il peut s’agir de pays émergents, dont le développement économique et social rapide en- traîne une augmentation de la demande de produits, équipements, services pour lesquels le marché national où est implantée l’entre- prise est possiblement embouteillé, voire saturé. Il peut aussi s’agir de marchés très matures, avides d’offres différenciantes et innovantes, où il existe une clientèle pour des biens et services à très haute valeur ajoutée.
  • Des conditions attractives d’implantation : les dispositions du droit des affaires, de la fiscalité des entreprises et du droit du travail dans certains pays sont incitatives pour les entreprises qui veulent ouvrir des filiales à l’étranger. Attention toutefois à respecter le droit international, européen et national, notamment en matière de droits humains pour l’emploi de personnel en local ou de lutte contre la corruption et l’évasion fiscale.
  • La diversification du portefeuille d’activités : en se lançant à l’international, l’entreprise diversifie ses sources de bénéfices et équilibre le rythme de ses flux financiers, ce qui a des impacts favorables sur sa notation au capital risque. Elle se trouve alors en meilleure position pour obtenir des financements sous forme de participation au capital.
  • Des économies d’échelle : en s’étendant sur une vaste zone géographique et en multipliant ses marchés, l’entreprise optimise ses coûts de structure et réalise des économies d’échelle. Elle gagne en vision du marché global des fournisseurs et prestataires, ce qui lui permet de rationaliser sa politique d’achat en fonction des prix, des coûts de transport, de l’évaluation des risques, etc.
  • Un stimulant de l’innovation : l’accès aux marchés extérieurs est une source d’inspiration pour développer de nouveaux produits et services, y compris sur son propre marché. Pourquoi ne pas impor- ter chez soi un concept vu à l’étranger, éventuellement adapté au marché local… ? Et ensuite le redéployer sur d’autres zones géogra- phiques ? L’histoire récente de la restauration, avec la multiplication des offres de « cuisine du monde » et de « cuisine fusion » est un exemple à suivre dans d’autres secteurs.
  • Un élément de motivation pour les talents : l’expérience internationale étant très prisée par certaines populations de collaborateurs (cadres supérieurs, jeune haut potentiel…), le développement hors des frontières a une influence positive sur le pouvoir d’attractivité et de rétention sur le marché très concurrentiel des talents. C’est une dimension particulièrement stratégique pour les start-up et entre- prises qui ont besoin de faire appel à des expertises pointues.

Quel accompagnement public pour les entreprises qui veulent se lancer à l’export ?

Il existe de nombreux dispositifs d’aide à l’internationalisation des entreprises françaises. Ils sont aujourd’hui pour la plupart rassemblés dans le programme Team France Export piloté par Business France avec Bpifrance et les chambres de commerce et d’industrie (CCI).

Les dispositifs d’aide à l’internationalisation sont de plusieurs ordres :

L’accompagnement à la préparation du projet export :

  • Ateliers d’initiation à l’internationalisation pour trouver des réponses à toutes ses questions générales sur l’export.
  • Outils d’aide à la priorisation des marchés cibles.
  • Conseil au dirigeant pour la structuration de la stratégie à l’inter- national.
  • Information et accompagnement sur la protection des brevets, de la propriété intellectuelle et la lutte contre la contrefaçon.

L’aide à la prospection et à la commercialisation :

  • Conseil sur la communication par des experts pays et aide au financement des outils de prospection (traduction des plaquettes commerciales, participation à des salons, actions de relations publiques…).
  • Mise en relation avec des acteurs du négoce international.
  • Mise à disposition d’une base de données des appels d’offre internationaux (ProAO).
  • Organisation de rendez-vous avec des prospects, précédemment identifiés et sensibilisés par des experts pays et experts secteur en local, et suivi de la relation commerciale jusqu’à signature d’un contrat ou d’un bon de commande.
  • Rencontres d’affaires avec des acteurs internationaux (pros- pects, partenaires, fournisseurs…) en France ou à l’étranger.
  • Accompagnement au lancement en e-commerce, via des par- tenariats avec des places de marché et des créateurs de solutions technologiques adaptées au commerce en ligne à l’international.

Le support opérationnel :

  • Information et conseils sur les réglementations douanières (et aide à l’élaboration d’une stratégie d’optimisation), sur l’organisation des transports de marchandises.
  • Réseau de correspondants experts en droit et fiscalité pour l’accompagnement à l’implantation d’une filiale.
  • Partenariats avec les experts des risques à l’export et les établissements bancaires pour la sécurisation des transactions.
  • Réseau de juristes spécialisés pour la rédaction des contrats internationaux, la prévention du risque de corruption et la résolution d’éventuels litiges.

Le financement :

  • Emploi à l’international : aide pour le financement d’un VIE, aide à l’identification de profils internationaux en France et de candidats à l’étranger.
  • Mise en relation avec de potentiels partenaires (entreprises, acteurs du financement) ayant des intérêts sur les zones cibles.
  • Prêts : du Trésor pour le développement à l’international ayant des répercussions positives sur l’emploi en France, de Bpifrance pour financer des investissements et son besoin de fonds de roulement lors d’opérations à l’étranger, partenariats bancaires pour faciliter l’accès au crédit et aux solutions de financement de la trésorerie…
  • Assurances : par exemple l’Assurance prospection proposée par Bpifrance, qui permet d’engager des frais de prospection à l’international en étant couvert en cas d’échec.
  • Fonds d’investissement dédié aux acquisitions d’entreprises à l’étranger.

DÉCOUVREZ NOS FICHES PROFIL DU FINANCEMENT

À chaque type d'entrepreneurs, ses problématiques spécifiques... Et ses dispositifs d'aides & subventions ainsi que ses solutions de financement adaptées. Vous êtes une femme entrepreneure, un demandeur d'emploi qui a un projet d'entreprise, un étudiant créateur, un start-upper en herbe, vous vous lancez dans l'Économie Sociale et Solidaire ? Rendez-vous sur la fiche qui vous concerne pour savoir en un coup d’œil ce qui a été pensé pour vous.

Pour aller plus loin dans votre projet

Contactez-nous

Prendre un rendez-vous

Prenez rendez-vous directement sur Internet

Connectez-vous pour nous contacter

Vous êtes déjà client ?
Retrouvez directement les coordonnées de votre conseiller et/ou agence en vous connectant sur votre espace personnel