Commerce associé : un modèle qui a fait ses preuves

Commerce associé : l'enjeu crucial de la transmission

Dans cette interview vidéo, Alexandra Bouthelier, déléguée générale de la Fédération du commerce coopératif et associé (FCA) met l’accent sur la valeur ajoutée de ce modèle pour les entrepreneurs. 

Le commerce coopératif et associé offre la possibilité aux chefs d’entreprise de rester indépendants sans être isolés. Ils se regroupent au sein de structures dont ils sont propriétaires et qui leur procurent une plus grande efficacité d’organisation : mutualisation des achats, développement d’un concept d’enseigne, etc. Un modèle qui a fait ses preuves puisque non seulement il représente 30 % du commerce de détail (et 6 % du PIB français) mais le taux de réussite de ses entreprises atteint les 95 % sur trois ans d’existence, contre 65 % dans le commerce de détail en général.
Toutefois, le commerce coopératif et associé doit faire face à un enjeu de taille : la transmission des entreprises. La plupart des groupements atteignent les 50 ans d’existence, avec le départ en retraite de la 2ème génération de dirigeants. Ils se mobilisent pour favoriser leur transmission aux salariés, directeurs de magasin dans de nombreux cas. Ces derniers bénéficient d’un accompagnement important des groupements (financement, formation à la gestion, au management…) mais aussi du soutien de la Socorec, société financière à statut coopératif créée par la FCA et qui a pour vocation de soutenir financièrement les entreprises des groupements adhérents, en particulier à l’occasion des transmissions.

Contactez-nous

Prendre un rendez-vous

Pour prendre un rendez-vous, remplissez ce formulaire