Comment bien préparer son projet immobilier ?

Comment bien préparer son projet immobilier ? Voici un petit guide de l'achat immobilier.

Budget, apport, capacité d'emprunt, frais annexes... La Caisse d'Epargne vous accompagne dans la préparation de votre projet immobilier, pour un achat en toute sérénité !

Evaluer son budget, pour un projet immobilier maîtrisé et cohérent

La première question à vous poser avant de vous lancer dans un achat immobilier est celle de votre budget. Elle détermine toute la suite de votre projet.
Pour préparer son achat immobilier, on commence par définir sa capacité d'emprunt. La capacité d'emprunt immobilier conditionne en effet l'achat du bien.
Le calcul de la capacité d'emprunt est basé sur les revenus et le niveau d'endettement. Le niveau d'endettement correspond au rapport entre l'ensemble des mensualités d'emprunt et des charges régulières et les revenus. On considère que ce ratio ne doit pas dépasser un tiers des revenus.
Déterminez les principaux critères répondant à vos besoins (surface, nombre de pièces, localisation...).
En fonction des critères sélectionnés, recherchez le prix au mètre carré pratiqué. Vous pouvez utiliser différentes sources d'information : internet, presse spécialisée, notaires, agents immobiliers...

Constituer un apport, pour un projet immobilier mieux financé

Pour acheter un bien immobilier, mieux vaut pouvoir disposer d'un apport personnel. La Caisse d'Epargne vous accompagne dans la constitution de votre apport personnel.
Le PEL(1) (Plan d'Epargne Logement) et le CEL(1) (Compte Epargne Logement) sont des placements spécialement conçus pour vous permettre de vous constituer un apport personnel et de pouvoir bénéficier d'un prêt épargne logement à des conditions spécifiques(2). Ces placements bénéficient d'un taux de rémunération déterminé à l'avance auquel s'ajoute une prime d'État si vous souscrivez un crédit immobilier au titre du PEL pour un montant de plus de 5 000 €. 


  • avec un CEL, vous pouvez emprunter jusqu'à 23 000 € après 18 mois d'épargne. Le CEL doit avoir produit un minimum d'intérêts conformément à la réglementation en vigueur.
  • avec un PEL, jusqu'à 92 000 € après 4 ans d'épargne;
  • si vous cumulez PEL et CEL, vous pourrez emprunter au maximum 92 000 €.

Au-delà de votre apport personnel, le montant que vous pouvez emprunter est déterminé par 2 facteurs : vos revenus et votre niveau d'endettement.
Votre niveau d'endettement correspond au rapport entre toutes vos mensualités d'emprunt et vos autres charges régulières comparées à vos revenus. Ce ratio ne doit pas dépasser 30 % environ. Selon le nombre et l'importance de vos crédits en cours, vous ne pourrez donc consacrer qu'une certaine somme, plus ou moins importante, au remboursement de votre crédit immobilier(3)

Anticiper les frais annexes, pour un projet immobilier en toute sérénité !

L'achat d'un bien immobilier génère de nombreux frais qu'il est indispensable de prendre en compte quand vous évaluez votre budget :

  • les frais de négociation de l'agence immobilière à régler lors de l'acquisition, le cas échéant,
  • le coût du déménagement et des différents raccordements (énergie, téléphone...) à payer au moment de votre installation,
  • les charges de copropriété, les assurances et les taxes dont vous devrez vous acquitter chaque année.

(1) Il ne peut être détenu qu'un Plan d'Epargne Logement et qu'un Compte d'Epargne Logement par personne physique. En cas de détention d'un Plan d'épargne logement, l'ouverture d'un Compte d'épargne logement n'est possible que s'ils sont domiciliés dans le même établissement et inversement.
Pour le PEL, dépôt initial de 225 € minimum, versement minimum ultérieur de 270€/semestre. Dépôt maximum de 61 200 € hors capitalisation des intérêts.
 La durée du PEL est au minimum de 4 ans et ne pourra excéder 10 ans. Au terme de cette durée contractuelle maximale de 10 ans, le souscripteur peut conserver son PEL pendant une durée de 5 ans.
Les intérêts sont exonérés d’impôt sur le revenu pendant 12 ans mais assujettis aux prélèvements sociaux chaque année.
Pour le CEL, dépôt initial de 300 € minimum, versement minimum ultérieur de 75 €. Dépôt maximum de 15 300 € hors capitalisation des intérêts. Les retraits sur le Compte épargne logement sont libres, tant qu'ils n'entrainent pas un solde inférieur à 300 €.
(2) Le Prêt Epargne Logement est accordé aux titulaires d'un PEL et/ou d'un CEL, au terme de la période d'épargne pour financer l’acquisition d’immeubles à usage d’habitation. Sous réserve du respect des dispositions réglementaires du Prêt Epargne Logement et d’acceptation de votre dossier par la Caisse d’épargne locale, prêteur. L’emprunteur dispose d’un délai de réflexion de dix jours avant d’accepter l’offre de crédit. La vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit rembourser les sommes versées.
(3) Sous réserve d’acceptation de votre dossier de crédit immobilier pour l’acquisition d’immeubles à usage d’habitation par votre Caisse d’épargne locale, prêteur. L’emprunteur dispose d'un délai de réflexion de dix jours avant d'accepter l'offre de crédit. La réalisation de la vente est subordonnée à l'obtention du prêt. Si celui-ci n'est pas obtenu, le vendeur doit rembourser les sommes versées.

Document à caractère publicitaire et sans valeur contractuelle.

Contactez-nous

Prendre un rendez-vous

Prenez rendez-vous directement sur Internet

Connectez-vous pour nous contacter

Vous êtes déjà client ?
Retrouvez directement les coordonnées de votre conseiller et/ou agence en vous connectant sur votre espace personnel