#2 Comment réussir sa campagne de crowdfunding

Une communication efficiente

Une campagne de crowdfunding réussie repose d’abord sur une bonne communication :
* Faites une présentation du projet sobre et motivante.
Votre texte de présentation du projet doit répondre aux questions : quoi ? pourquoi ? comment ?
* Donnez des arguments rationnels facilement appropriables par le plus grand nombre (les chiffres de croissance d’un marché, les besoins identifiés de vos cibles, votre expérience dans le secteur/le métier…) mais apportez aussi des ingrédients émotionnels (ce qui dans votre parcours a créé le déclic pour entreprendre, ce qui votre fort engagement dans le projet.
* Diversifiez les formats de communication : texte et photos, mais aussi infographie et vidéos (qui rencontrent un certain succès sur les réseaux sociaux)
* Anticipez les questions que se poseront les investisseurs potentiels : une mini-rubrique « FAQ » (Foire aux questions) dans la présentation de votre projet rassurera vos contributeurs potentiels en même temps qu’elle vous épargnera d’avoir à répondre à de trop nombreuses demandes d’informations comlémentaires (si vous demandez 1 000 euros, répondre à 1 000 contributeurs donnant 1 euro chacun peut s’avérer… contraignant !) .
* Mobilisez votre réseau Une campagne de crowdfunding peut aller très vite, le facteur temps est donc très important. Il est indispensable d’être bien préparé à mener l’étape suivante dès le lancement de la campagne de levée de fonds. Construisez votre réseau en amont par une présence engagée sur les réseaux sociaux. Activez aussi votre réseau relationnel « in real life ». Plus votre projet sera incarné plus il attirera le « love money » (financement par des proches : amis, familles, connaissances…). Faites de votre premier cercle un réseau de relais de votre projet : « l’investisseur miracle », proche d’un de vos proches, que vous n’auriez pas forcément osé solliciter pourrait bien se laisser convaincre…

La plateforme de crowdfunding ad hoc

Le choix de la plateforme de crowdfunding la mieux adaptée à votre projet dépend de plusieurs critères :
* Le type de financement que vous souhaitez solliciter : don, prise de participation au capital ou prêt… Certaines plateformes sont généralistes, d’autres spécialisées et justifiant d’une bonne réputation dans leur domaine, doublée d’une éventuelle certification par le régulateur.
* Le secteur d’activité : là encore, les plateformes généralistes accueillent tous les projets. Mais vos chances de succès et surtout vos opportunités d’effets indirects (rencontre avec des partenaires, synergies avec d’autres projets entrepreneuriaux) sont largement supérieurs sur les plateformes dédiées à un environnement économique spécifique. Certaines sont spécialisées dans l’économie sociale et solidaire, d’autres dans la tech, dans les économies locales et circuits courts etc.
* Les cibles d’investisseurs. Certaines plateformes agissent comme des collecteurs de « love money », facilitant les opérations de recueil des fonds auprès de vos proches partout où ils sont. D’autres sont davantage tournés vers les investisseurs professionnels, particuliers en quête d’opportunités d’investissement ou fonds de gestion de patrimoine.
* Vos ambitions : avez-vous besoin de quelques milliers d’euros ou visez-vous des sommes plus conséquentes ? Cherchez vous des investisseurs près de chez vous ou souhaitez-vous trouver des relais financiers à l’international ? La grande variété des plateformes de crowdfunding permet que chaque entrepreneur trouve un environnement de financement participatif en adéquation avec la portée de son projet

Un vrai projet entrepreneurial et les experts-conseils qui vont avec

Le financement participatif est aujourd’hui un mode de financement à part entière pour les entreprises. Il exige donc une posture professionnelle du porteur de projet. Etude approfondie des cibles et de la concurrence, connaissance du cadre juridique et fiscal, construction d’un business model, élaboration d’un business plan restent des étapes incontournables du projet d’entreprise. Ces étapes sensibles justifient que l’on fasse appel à des partenaires experts :
* La structure d’accompagnement à la création d’entreprise (association, pépinière, incubateur…) offre des services de conseils aux entrepreneurs en phase de création et/ou développement pour l’ensemble des démarches afférentes à un projet entrepreneurial, y compris en matière de solutions de financement adaptées.
* L’intervention d’un avocat pour monter son dossier de financement par crwodfunding est utile pour se prémunir de toute mauvaise surprise…
* un expert-comptable sera aussi de bons conseils pour l’identification des besoins de financement et l’emploi des fonds levés.
* le banquier, enfin, ne doit pas être considéré comme un interlocuteur que l’on contourne par le crowdfunding mais bien comme le partenaire de référence d’un projet global de financement combinant différentes sources de fonds. Pour en savoir plus sur la complémentarité du crowdfunding et du financement bancaire, lisez le 3è volet de notre dossier.

Contactez-nous

Prendre un rendez-vous

Pour prendre un rendez-vous, remplissez ce formulaire