La microentreprise : un modèle d’entrepreneuriat en plein essor

Infographie : le boom de la microentreprise en France

Les chiffres de l’INSEE ont parlé : la France a connu un record de création d’entreprises en 2018, avec plus de 691 000 immatriculations, soit 17 % de croissance par rapport à l’année précédente. Cette dynamique est largement portée par la microentreprise qui témoigne d’une croissance de 28 % entre 2017 et 2018.

Dans les microentreprises, on regroupe les micro-entrepreneurs statutaires (anciennement auto-entrepreneurs), les entreprises individuelles et les TPE occupant moins de 10 personnes et/ou réalisant moins de 2 millions de chiffre d’affaires par an. Cette galaxie de très petites structures est hétéroclite : on y trouve aussi bien des salariés qui trouvent des revenus de complément et/ou préparent leur reconversion que des travailleurs indépendants créant leur propre emploi, des artisans et commerçants, des franchisés, des structures en croissance ou des projets entrepreneuriaux qui ont pris pour option stratégique le « small is beautiful ». 

Cette diversité des profils de microentrepreneurs ne doit cependant pas faire écran au phénomène de recomposition du paysage entrepreneurial français qu’ils impulsent. Les petites entreprises, bénéficiant d’une excellente image dans le grand public et d’une agilité attractive pour les donneurs d’ordre, participent activement à la croissance et contribuent à la transformation des relations entre entreprises, sous-traitants, clients finaux… Concrètement, ce sont des interlocuteurs de choix pour une clientèle de proximité de plus en plus attachée à l’expérience personnalisée, des fournisseurs et prestataires de plus en plus appréciés par les grands groupes et de vrais acteurs du développement des territoires quand ces microentreprises fonctionnent en « réseaux », se faisant mutuellement travailler les unes les autres. 

Contactez-nous

Prendre un rendez-vous

Pour prendre un rendez-vous, remplissez ce formulaire