16/03/2018 - La start-up SESAMm lève 2,6 ME, la Caisse d’Epargne entre au capital

La Caisse d’Epargne Lorraine Champagne-Ardenne fait partie des partenaires historiques de la start-up SESAMm, spécialiste de l’exploitation du Big Data appliqué à la gestion d’actifs. Installée à Metz, Paris et à Luxembourg, SESAMm a développé deux solutions fortement innovantes en gestion d’actifs permettant de prédire les marchés.
Elle vient d’achever une levée de fonds représentant une nouvelle phase d’accélération dans sa croissance. L’entreprise vise à devenir un leader dans les domaines de la donnée alternative et de l’intelligence artificielle pour la finance de marché.
 
En tant que partenaire et acteur majeur sur le marché des start-up, la Caisse d’Epargne Lorraine Champagne-Ardenne s’est positionnée sur la toute récente levée de fonds de 2,6 millions d’euros, comme le commente Benoît Mercier « Nous participons à cette levée de fonds pour deux raisons principales : d’abord, la conviction de la pertinence du projet de SESAMm et de l’excellence son équipe ; ensuite, cette participation s’inscrit dans le prolongement de notre dispositif Néobusiness, qui consiste à accompagner au plus près la croissance des startups de notre territoire ».
 
SESAMm est une start-up pleine d’avenir. « Les multinationales du marché américain s'intéressent à nous, tout cela est très prometteur » révèle Sylvain Forte, co-fondateur et CEO de SESAMm. « Nous venons de presque doubler nos effectifs en un an et nous prévoyons d’embaucher plus d’une dizaine de nouveaux collaborateurs d’ici fin 2018 dans des domaines telles que la data science, le développement informatique, le traitement automatique des langues ou encore l’analyse quantitative. Nous avons l’objectif de doubler notre chiffre d’affaires pour l’exercice 2018 et visons 20M€ de chiffre d’affaires d’ici 2021. »
 
SESAMm compte 18 salariés et s’appuie sur de hauts profils en intelligence artificielle et en analyse quantitative. Son activité commerciale est en pleine effervescence, avec notamment la signature récente de deux contrats majeurs avec Nikko Global Wrap (top 5 des asset managers au Japon, 190 milliards $ d’actifs) et La Française Investment Solutions, faisant partie du groupe La Française (top 10 des asset managers en France, 64 milliards $ d’actifs).
 
« Notre objectif est d’asseoir notre positionnement en France puis en Europe, notamment avec l’ouverture cette année d’une nouvelle filiale à Londres. Notre développement passera aussi par les États-Unis. Les perspectives de croissance de notre marché sont fortes : de 67 milliards $ en 2014, le marché des logiciels pour la gestion d’actifs devrait passer à près de 104 milliards $ en 2019 selon MarketsAndMarkets », précise Sylvain Forte.
 

>> Lire nos autres actualités