UN ACTEUR BANCAIRE DE PREMIER PLAN

Fidèle à ses valeurs coopératives et sociétales, engagée sur son territoire, en proximité avec ses clients, la Caisse d’Epargne Grand Est Europe soutient les projets innovants et contribue, au quotidien, au développement économique, social, solidaire et environnemental des territoires de la Région.

Forte de près de 3 000 collaborateurs, 1 590 000 clients dont plus de 380 000 sociétaires et d’1,9 milliard de fonds propres, la Caisse d’Epargne Grand Est Europe est une banque incontournable dans la Région Grand Est. Son siège social se situe à Strasbourg et elle intervient sur les 10 départements de la région Grand Est. Elle dispose de sites administratifs à Metz, Reims et Nancy. Bordée par 800 km de frontières avec 4 pays (Allemagne, Belgique, Luxembourg et Suisse), la Caisse d’Epargne Grand Est Europe développe également une activité transfrontalière importante, notamment au travers d’un partenariat actif avec les Sparkassen en Allemagne pour proposer une continuité du service bancaire à leurs clients respectifs.

Présente au Luxembourg grâce à une filiale bancaire, la Caisse d’Epargne Grand Est Europe est aussi active dans l’accompagnement des frontaliers qui travaillent au Grand-Duché, Outre-Rhin et en Suisse.

La Caisse d’Epargne Grand Est Europe est une société du Groupe BPCE, 2ème acteur bancaire français et financeur de plus de 20% de l’économie française.

Le Comité de Direction Générale

De gauche à droite au premier plan

Olivier VIMARD
Membre du Directoire en charge des Finances

Salvatore PARELLO
Directeur Solutions Clients

Chantal AUGE-BOSSARD
Directrice des Risques, de la Conformité et des Contrôles Permanents

Debout  

Bruno DELETRE
Président du Directoire

Christine MEYER-FORRLER
Membre du Directoire en charge de la Banque des Décideurs en Région

Eric SALTIEL
Membre du Directoire en charge des Ressources

Thierry LAGNON
Membre du Directoire en charge de la Banque de Détail

Conseil d'Orientation et de Surveillance

Dominique DUBAND
Président

Bruno DELETRE
Président du Directoire

Vidéo - Au coeur des #TerritoiresD'avenir

Avec sa campagne Corporate #Territoire(s)d’Avenir, la Caisse d'Epargne Grand Est Europe, affiche ses valeurs, sa solidité et sa proximité avec l’ensemble de ses clients et des acteurs du Grand Est.

05/08/2020 - Rémunération des parts sociales 2020

Le 27 juillet 2020, la Banque centrale européenne a émis une nouvelle recommandation n° BCE/2020/35, réitérant sa position exprimée le 27 mars 2020, demandant aux établissements de crédit de s’abstenir de verser un dividende en numéraire, et ce jusqu’au 1er janvier 2021.

Afin de respecter cette nouvelle recommandation tout en permettant aux sociétaires de percevoir la rémunération des parts sociales des Banques Populaires et des Sociétés Locales d’Epargne affiliées aux Caisses d’Epargne au titre de l’exercice échu, BPCE a exercé ses prérogatives d’organe central. Le directoire de BPCE a ainsi décidé que la rémunération conditionnelle arrêtée par les assemblées générales des Banques Populaires et des Sociétés Locales d’Epargne affiliées aux Caisses d’Epargne au titre de l’exercice échu sera versée par la remise de parts sociales nouvelles.

Cette décision permet aux Caisses d’Epargne, dans le contexte d’incertitude causé par la covid-19, de préserver leurs ressources, pour continuer d’accompagner et de soutenir l’économie réelle sur leurs territoires, en finançant les projets de leurs clients.

Elle permet également, au vu de la situation financière très solide du Groupe BPCE et de la Caisse d’Epargne de maintenir le versement d’une rémunération sur les parts sociales.

Par ailleurs, grâce à des niveaux de fonds propres et de liquidité qui se situent très au-delà des exigences de la BCE, le Groupe BPCE et toutes ses composantes, à commencer par la Caisse d’Epargne Grand Est Europe, sont plus que jamais engagés dans le déploiement de mesures de soutien à l’économie et ont la capacité de faire face à cette crise inédite et à ses conséquences.

Ainsi, le paiement de la rémunération des parts sociales de Sociétés Locales d’Epargne affiliées à la Caisse d’Epargne Grand Est Europe pour l’exercice clos le 31 mai 2020 interviendra dans les conditions prévues initialement, le 30 septembre 2020, mais sera effectué par la remise de parts sociales de Société Locale d’Epargne nouvelles en remplacement d’un paiement intégral en numéraire.

02/06/2020 - Communiqué de presse - Des résultats 2019 prometteurs pour la Caisse d’Epargne Grand Est Europe

Compte tenu du contexte lié à la crise sanitaire du Covid-19, la Caisse d’Epargne Grand Est Europe va tenir à huis clos, à partir du 15 juin, les 20 Assemblées générales de ses Sociétés Locales d’Epargne, réparties sur l’ensemble de la Région Grand Est.

Les sociétaires en ont été informés par courrier et trouveront, sur un site dédié, toutes les informations relatives à ces Assemblées générales.

Ces Assemblées seront, pour la Caisse d’Epargne Grand Est Europe, l’occasion de présenter les résultats de l’année écoulée et aussi de faire le point sur l’ensemble des dispositifs mis en place dans le cadre de la crise du Covid-19.

2019 aura été, pour la Caisse d’Epargne Grand Est Europe, la 1ère année d’exercice complet, depuis la fusion, en juin 2018, des Caisses d’Epargne Alsace et Lorraine Champagne Ardenne.

Pour cette année 2019, la Caisse d’Epargne Grand Est Europe a dégagé, sur une base consolidée, un Produit Net Bancaire de 506 M€ et un résultat net de 74 M€, multiplié par 2 par rapport à 2018.

L’année 2019 a été particulièrement marquée par une hausse de la collecte qui s’est établie à près de 700 M€ et de celle des crédits (crédits d’équipement et immobilier prioritairement) en progression de 40% par rapport à 2018. Seule banque régionale présente sur la totalité des territoires de la Région Grand Est avec 336 agences et 6 centres d’affaires, la Caisse d’Epargne Grand Est Europe participe activement au financement de l’économie régionale et à son développement, tout en accroissant son activité transfrontalière, en particulier avec les Sparkassen allemandes.

Ainsi, ce sont plus de 4 Mds€ de crédits nouveaux qui ont été réalisés en 2019 en faveur des particuliers, des professionnels, des entreprises, des acteurs publics ou issus du logement et de l’économie sociale.

Le choc économique lié à la crise sanitaire ayant conduit les autorités monétaires et financières françaises et européennes à demander aux banques de surseoir au paiement des intérêts aux parts sociales jusqu’à fin septembre, la Caisse d’Epargne Grand Est Europe proposera donc, lors des assemblées générales de ses sociétés locales d’épargne, que l’intérêt sur les parts sociales de 1.25% soit versé le 30 septembre, sauf décision contraire, d’ici là, des autorités françaises et européennes.

La Caisse d’Epargne Grand Est Europe a su, face à la situation sanitaire et économique totalement inédite liée au Covid-19, garantir le fonctionnement normal du service bancaire sur tout le territoire régional et répondre à l’urgence de trésorerie des clients, entreprises et professionnels du Grand Est.

C’est ainsi que le premier prêt garanti par l’Etat accordé par la Caisse d’Epargne a été décaissé moins de 48 heures après la mise en place du dispositif par l’Etat : un record absolu de réactivité !

Au 29 mai 2020, la Caisse d’Epargne Grand Est Europe avait déjà accompagné plus de 2600 clients entreprises ou professionnels par un Prêt Garanti par l’Etat, pour un montant décaissé de plus de 500 millions d’euros. Anticipation, digitalisation et mobilisation ont été les maîtres mots de l’action de la Caisse pendant cette crise.

L’objectif de la Caisse d’Epargne Grand Est Europe est aujourd’hui d’aider ses clients à rebondir très vite après cette crise : ouverture d’enveloppes « relocalisation et modernisation de l’outil productif », actions concrètes en termes de pouvoir d’achat pour les jeunes….

« Dans un contexte persistant de taux bas, nous avons, en 2019, développé notre collecte, maîtrisé nos charges et notre coût du risque, stabilisé notre organisation et harmonisé nos modes de fonctionnement, indique Bruno Deletré, président du directoire de la Caisse d’Epargne Grand Est Europe. La crise sanitaire que nous vivons a totalement rebattu les cartes mais elle nous a aussi fait grandir. Elle nous a amenés à travailler de façon plus agile, plus réactive. Nous devons en tirer une leçon pour l’avenir afin de participer très activement à la dynamique collective de rebond de la Région Grand Est. C’est dans cet esprit que nous participons au dispositif « Business Act » mis en place par la région Grand Est. »