Préparer l'été de la personne protégée en toute sérénité

Préparer l'été de la personne protégée en toute sérénité

Pour anticiper les aléas, ci-dessous les réponses à vos questions

Une personne protégée part en vacances, peut-elle accéder facilement à son compte pour retirer de l'argent ?

Oui, elle peut facilement accéder à son compte, à condition de bien choisir sa carte bancaire en fonction de sa capacité juridique et de sa destination. La Caisse d’Epargne propose en effet 3 cartes : carte de paiement et de retrait à débit immédiat, à interrogation systématique du solde et utilisable en France et à l’étranger

  • la carte Sensea, carte de paiement et de retrait internationale et interbancaire, à interrogation systématique du solde et utilisable dans tous les distributeurs en France et à l’étranger ;
  • la carte Nomea, carte de retrait interbancaire et internationale fonctionnant dans tous les distributeurs affichant les logo "CB" ou "Visa" ou "Plus", en France comme à l’étranger ; 
  • la carte Equilibra sans code, fonctionnant exclusivement dans les distributeurs du réseau Caisse d’Epargne et permettant uniquement des retraits en France métropolitaine et dans les Dom-Tom.

Une personne sous protection juridique est-elle couverte en cas de perte de ses moyens de paiement ?

Oui, sous 2 conditions. Soit la personne a souscrit un Forfait Satellis Autonomie et dans ce cas, elle bénéfice de l’assurance Moyens de paiement intégrée dans le forfait. Soit elle a souscrit seulement à l’assurance Moyens de paiement séparément, mais il lui faut néanmoins posséder un chéquier ou une carte bancaire. Cette assurance la couvre contre l’utilisation frauduleuse en cas de perte ou de vol. Elle sera remboursée à hauteur de 1 350 € par sinistre dans la limite de 1 600 € par an pour une carte bancaire, ou de 3 100 € par an et par sinistre concernant des formules de chèques vierges.

Comment et auprès de qui déclarer la perte des moyens de paiement d'une personne protégée ?
Quelles démarches effectuer pour les renouveler ?

Le titulaire du compte ou son représentant légal doit faire opposition au plus vite auprès de sa Caisse d’Epargne et au plus tard dans les 6 jours après réception du dernier relevé de compte, en appelant pour la carte au 09 69 36 39 39* et pour un chèque ou un chéquier au 0 892 68 32 08 (service 0,35 € TTC/min + prix d'un appel). En cas de vol, un dépôt de plainte auprès du commissariat de police est requis pour la prise en charge du sinistre.
Ensuite, en cas de débits constatés, il convient d’appeler le centre de gestion des sinistres au 09 69 36 45 45.* Enfin, le renouvellement des moyens de paiement se fait généralement automatiquement par l’organisme bancaire auprès duquel a été déclarée la perte ou le vol.

* Appel non surtaxé, coût selon votre opérateur

Contactez-nous

Prendre un rendez-vous

Pour prendre un rendez-vous, remplissez ce formulaire