Être une banque inclusive et engagée pour être utile à nos clients

Proposer un dispositif d’écoute et d’accueil des clients en situation de fragilité, du fait d’un handicap ou de difficultés financières, permet d’adapter nos services à leurs besoins spécifiques et de maintenir en toute situation une écoute attentive et des solutions personnalisées. La Caisse d’Epargne considère que c’est l’une de ses responsabilités sociétales.

Prendre rendez-vous

Comment la Caisse d’Epargne détecte-t-elle les clients en situation de fragilité financière ?

Conformément à l’article R.312-4-3 du code monétaire et financier, la Caisse d’Epargne identifie ses clients particuliers en situation de fragilité financière sur la base de l’un des quatre critères ci-dessous :

  • Critère 1 : au moins 15 frais d’incidents ou d’irrégularités * pendant trois mois consécutifs et un montant maximum porté au crédit du compte pendant cette période de trois mois, égal à trois fois le SMIC net mensuel ** ;
  • Critère 2 :  au moins 5 frais d’incidents ou d’irrégularités * pendant un mois et un montant maximum porté au crédit du compte pendant cette période d’un mois égal au SMIC net mensuel ** ;
  • Critère 3 : pendant 3 mois consécutifs, inscription d’au moins un chèque impayé ou d’une déclaration de retrait de carte bancaire, au fichier de la Banque de France centralisant les incidents de paiements de chèques (FCC) ;
  • Critère 4 : recevabilité d’un dossier déposé auprès d’une commission de surendettement en application de l’article L. 722-1 du code de la consommation.

Si vous êtes concerné par les critères 1, 2 ou 3, la Caisse d’Epargne, plafonne vos frais d’incidents ou d’irrégularités* à 25 € par mois pendant toute la période où vous vous trouvez dans cette situation, avec une durée minimale de trois mois.

Si vous êtes concerné par le critère 4, la Caisse d’Epargne plafonne vos frais d’incidents ou d’irrégularités* à 25 € par mois pendant toute la durée de la procédure devant la commission de surendettement puis de votre inscription au Fichier des Incidents de Crédit aux Particuliers (FICP) au titre d’une mesure de traitement du surendettement.

Des solutions pour mieux gérer votre budget

Vous traversez une période compliquée financièrement ? Votre Caisse d’Epargne se tient à vos côtés et peut vous proposer plusieurs solutions adaptées à votre situation

Les engagements de votre Caisse d’Epargne

Acteur majeur de nos régions, le groupe BPCE, dont fait partie la Caisse d’Epargne, joue depuis plus de 200 ans un rôle moteur dans le développement économique et social des territoires.

À ce titre, Caisse d’Epargne s’engage au quotidien à garantir un traitement équitable à tous ses clients et à protéger leurs intérêts, quelle que soit leur situation financière, en favorisant un esprit d’ouverture et une relation de confiance. Ces valeurs de proximité sont notamment promues par la Fédération Nationale des Caisse d’Epargne (FNCE) qui s’attache à remplir ces missions avec conviction.

Forte de ces valeurs, Caisse d’Epargne soutient des associations d’intérêt général, met en place des partenariats et crée des offres extra-bancaires pour vous permettre, dans les périodes compliquées, de bénéficier de mesures spécifiques pour faire face à vos difficultés financières.

Caisse d'Epargne

Changer de Caisse d’Epargne

Prendre rendez-vous en ligne

En agence ou par téléphone à l'horaire de votre choix

Prendre rendez-vous
Vous pourriez aussi être intéressé par
  • Des solutions pour mieux gérer votre budget

    Vous traversez une période compliquée financièrement ? Votre Caisse d’Epargne se tient à vos côtés et peut vous proposer plusieurs solutions adaptées à votre situation.

  • Nos conseils pour reprendre votre budget en main

    Étudiant, salarié, en recherche d’emploi ou retraité… À tout moment de votre vie, vous pouvez rencontrer des difficultés financières. Votre Caisse d’Epargne vous accompagne et vous propose des solutions adaptées à votre situation personnelle.

  • Nos partenaires engagés à vos côtés

    Découvrez les solutions proposées par nos partenaires pour vous aider à faire face à vos difficultés financières.

​ * Liste des frais concernés : commissions d’intervention, frais de lettre d’information préalable pour chèque sans provision, frais de lettre d’information pour compte débiteur non autorisé, forfait de frais par chèque rejeté pour défaut de provision, frais de rejet de prélèvement pour défaut de provision, frais de non-exécution de virement permanent pour défaut de provision, frais suite à notification signalée par la Banque de France d’une interdiction d’émettre des chèques, frais pour déclaration à la Banque de France d’une décision de retrait de carte bancaire, et frais d’opposition de la carte par la banque.
** SMIC net mensuel sur la base de 35 heures hebdomadaires, soit 1329 €.

Crédits photos : Getty Images