La signature électronique de votre offre de prêt immobilier

Optez pour la signature électronique : c’est simple et utile

Prendre rendez-vous

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Chez Caisse d’Epargne, vous pouvez accepter et signer votre offre de prêt immobilier(1) directement sur votre ordinateur ou votre tablette

Complètement en phase avec notre époque, cette nouvelle façon de contractualiser présente plusieurs avantages :

  • Un gain de temps

    avec la suppression des délais postaux

    L’offre n’est plus envoyée et retournée par courrier.

  • Une sécurité renforcée

    l’offre sera mise à votre disposition dans votre Espace Client Caisse d'Epargne

    Vous y accéderez grâce à un identifiant et votre mot de passe. L’accusé de réception puis la signature de l’offre, après le délai légal de réflexion de 10 jours, se feront dans cet espace sécurisé.
    Pour signer électroniquement, il vous sera demandé de vous authentifier avec un code reçu sur votre téléphone portable.

  • Une meilleure réactivité

    c’est fluide, simple et utile

    Vous recevez un mail et un SMS dès que l’offre est disponible, et, si besoin, des SMS de relance.

  • Des documents électroniques conservés

    une fois l’offre signée, elle est conservée dans votre Espace Client

    Vous pourrez la consulter, l’imprimer et la télécharger quand vous le souhaitez.

Chiffre clé 70 % de nos clients utilisent maintenant la signature électronique pour leur prêt immobilier !* * Pourcentage constaté sur la base des offres Caisses d’Epargne signées du 1er au 20 janvier 2020.

Vous avez un projet immobilier ?

Définissez-le en moins de 5 min et sans engagement !*

Réaliser votre demande de crédit

Caisse d'Epargne

Changer de Caisse d’Epargne

Prendre rendez-vous en ligne

En agence ou par téléphone à l'horaire de votre choix

Prendre rendez-vous
Vous pourriez aussi être intéressé par

(1) et * Sous conditions et sous réserve de l’étude complète de votre dossier. Une réponse de principe n’équivaut pas à un accord de prêt. L’emprunteur dispose d’un délai de réflexion de dix jours, la vente est subordonnée à l’obtention du prêt et si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit lui rembourser les sommes versées. Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d’un particulier, avant l’obtention d’un ou plusieurs prêts d’argent. Sous réserve d’acceptation du dossier par l’établissement prêteur.