Prêt à l’Accession Sociale

Un prêt pour favoriser l'accession à la propriété (logement neuf ou ancien) de votre résidence principale.

Prendre rendez-vous

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Les points clés
  • Financement souple et avantageux
    Financement souple et avantageux
  • Durée adaptée
    Durée adaptée
  • Droit à l’Aide Personnalisée au Logement (APL)
    Droit à l’Aide Personnalisée au Logement (APL)

Une solution de financement souple et avantageuse

Envie de devenir propriétaire de votre résidence principale ? Besoin d’un prêt pour réaliser ce projet ?

Pour vous, Caisse d'Epargne propose le Prêt à l’Accession Sociale, une solution qui vous permet de financer, sur une durée adaptée et sous conditions de ressources, votre résidence principale dans le neuf ou dans l’ancien.*

Un financement souple et avantageux, il vous permet de bénéficier du barème le plus bas des frais notariés pour la garantie hypothécaire et d’une garantie spécifique.

De plus, le Prêt à l’Accession Sociale ouvre droit à l’Aide Personnalisée au Logement (APL) si vous remplissez les conditions d’accès à cette aide.

Découvrez AERAS, le site officiel de la Convention.

Caisse d'Epargne

Changer de Caisse d’Epargne

Prendre rendez-vous en ligne

En agence ou par téléphone à l'horaire de votre choix

Prendre rendez-vous
Vous pourriez aussi être intéressé par

Document à caractère publicitaire et sans valeur contractuelle. 

*Le prêt à l’Accession Sociale est destiné à financer l’acquisition de votre résidence principale.
Sous réserve du respect des dispositions réglementaires du Prêt à l’Accession Sociale et d’acceptation de votre dossier par Caisse d'Epargne locale, prêteur.  Le Prêt à l’Accession Sociale est un prêt conventionné aidé par l’Etat, accordé sous conditions de ressources, destiné à financer l’acquisition de votre résidence principale, les travaux de votre résidence principale  (sous conditions).L’emprunteur dispose d’un délai de réflexion de dix jours avant d’accepter l’offre de prêt. La vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit rembourser les sommes versées.