Investissement locatif et défiscalisation : les différents dispositifs fiscaux

Vous souhaitez effectuer un investissement locatif ? Voici quelques conseils utiles pour réussir votre projet.

Réaliser votre demande de crédit

Acheter un bien immobilier pour le louer est un investissement judicieux. En voici les principales raisons :

  • L’immobilier est une valeur sûre qui reste privilégiée par les français. 
  • Cet investissement permet de vous constituer un patrimoine, que vous pourrez léguer à vos enfants. 
  • Il vous permettra d’avoir des revenus complémentaires avec les loyers, ce qui peut être utile lors de votre départ à la retraite.

Cependant avant de vous lancer, il y a certains points à connaître pour optimiser au mieux votre investissement.

  • Financer l’achat de votre bien immobilier avec un crédit immobilier. Les intérêts de votre prêt étant déductibles des revenus fonciers (constitués par les loyers), lorsque vous relevez du régime réel, ils réduiront le montant de vos impôts et optimiseront la rentabilité de votre investissement. Le déficit foncier généré par la déduction de ces intérêts n’est pas imputable sur le revenu global. Il est en revanche reportable sur les revenus fonciers générés au cours des 10 années suivantes et réduira vos impositions futures. 
  • Etudiez avec attention la qualité de votre bien et son emplacement : vérifiez qu’il existe une réelle demande sur le marché locatif dans la ville où vous voulez investir et que les montants des loyers pratiqués sont cohérents avec les prix de l’immobilier pour que votre projet soit rentable. Rendez-vous aussi sur place pour apprécier la situation du bien et regarder son environnement immédiat. La proximité des transports, des commerces et des écoles sont des atouts supplémentaires pour louer rapidement votre bien.
  • Augmentez la rentabilité de votre investissement grâce à la fiscalité : en investissant dans l’immobilier, il existe de nombreuses possibilités pour réduire le montant de vos impôts.

Découvrez les différents dispositifs fiscaux qui vous permettront d’optimiser votre fiscalité tout en réalisant votre projet en toute sécurité. Pinel, Censi-Bouvard, Malraux, Denormandie, Cosse : tour d’horizon des dispositifs pour vous aider à y voir plus clair.

Investir dans le neuf : différences entre le dispositif Pinel et le dispositif LMNP Censi-Bouvard

Limité aux bâtiments d’habitat collectif à partir du 1er janvier 2021

Investir dans l’ancien : différences entre le dispositif Denormandie et le dispositif Malraux 

Tout savoir sur le dispositif Cosse

Vous avez un projet immobilier ?

Définissez-le en moins de 5 min et sans engagement !*

Réaliser votre demande de crédit

Caisse d'Epargne

Changer de Caisse d’Epargne

Prendre rendez-vous en ligne

En agence ou par téléphone à l'horaire de votre choix

Prendre rendez-vous
Ces articles peuvent vous intéresser :
  • Comment calculer la rentabilité d’un investissement locatif ?

    Vous avez envie de vous constituer un patrimoine, de préparer votre retraite, d’obtenir des revenus complémentaires ? Il existe plusieurs solutions, comme acheter un bien pour le louer. Mais comment calcule-t-on la rentabilité d’un investissement locatif ?

  • Les clés pour bien comprendre les frais de notaires

    Dans le cadre d’un achat immobilier, les frais de notaire représentent un montant important qui mérite d’être expliqué. A quoi correspondent-ils ? Quelles sont les modalités de calcul ? Neuf ou ancien : quel est le plus avantageux ? On fait le point pour vous en détail.

  • Découvrez Vision Patrimoine

    Le magazine de la Gestion Privée Caisse d’Epargne pour vous guider dans vos projets patrimoniaux.

* Sous conditions et sous réserve de l’étude complète de votre dossier. Une réponse de principe n’équivaut pas à un accord de prêt. L’emprunteur dispose d’un délai de réflexion de dix jours, la vente est subordonnée à l’obtention du prêt et si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit lui rembourser les sommes versées. Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d’un particulier, avant l’obtention d’un ou plusieurs prêts d’argent. Sous réserve d’acceptation du dossier par l’établissement prêteur.

Thématiques similaires