Besoin en Fonds de Roulement

Le besoin en fonds de roulement (BFR) est un facteur clé de la réussite d’une entreprise, quels que soient son secteur d’activité et son stade de développement.

Contacter un Chargé d'Affaires

BFR : comment l’évaluer, le financer, le maîtriser ?

À la fois indicateur et outil de pilotage, il doit être au cœur des préoccupations des entrepreneurs.

Le BFR, et plus particulièrement le BFR d’exploitation, correspond à l’argent disponible de l’entreprise, entre ses dépenses et ses encaissements de chiffre d’affaires. Il permet de mettre en lumière les décalages temporels et financiers entre l’encaissement des créances clients et le paiement des fournisseurs et, in fine, leur impact sur la trésorerie.

On utilise la formule : BFR = stocks HT + créances clients TTC – crédits fournisseurs TTC.
Plus le BFR est élevé, plus il nécessite des ressources ; il faut donc essayer de le réduire au maximum.

Notre conseil

Maxime Storti

Responsable assistance commerciale – Caisse d’Epargne Midi-Pyrénées

*Le plan de trésorerie standard, utilisé lors d’une création d’entreprise et qui est un élément majeur dans le pilotage du BFR au cours des premières années.

Optimiser le BFR en interne

Croissance d’activité rime avec accroissement du BFR : l’optimisation du BFR doit mobiliser toute l’entreprise, quels que soient sa taille et son cycle d’exploitation.

« Le service comptabilité-recouvrement est bien entendu en première ligne pour faire entrer le cash en retard, rappelle Maxime Storti.

Mais il ne faut pas oublier les autres acteurs qui agissent directement sur les leviers du BFR, à l’instar des services Commercial/Achats qui négocient au mieux les conditions de paiement ou encore de la logistique qui s’attache à réduire le coût des stocks. « Cash is King » et c’est au dirigeant d’inculquer une véritable culture du BFR au sein de son entreprise ! 

Cinq leviers opérationnels incontournables

Les modèles de BFR dépendent du cycle d’exploitation de l’entreprise. Certains sont plus favorables que d’autres. Ainsi, dans le secteur de la grande distribution le décalage de trésorerie est en faveur des grandes et moyennes surfaces puisque les clients paient immédiatement leurs achats alors que les fournisseurs, eux, sont payés avec un délai négocié. Dans d’autres cas en revanche, ce décalage de trésorerie est en la défaveur de l’entreprise.

Quel que soit le modèle de votre entreprise, les réflexes à cultiver sont les mêmes :

  1. optimiser la gestion du stock ;
  2. facturer les clients au plus vite ;
  3. réduire le volume des créances clients (en offrant par exemple des remises pour un paiement plus rapide) ;
  4. mobiliser les équipes pour relancer les clients ;
  5. négocier les délais de paiements avec les fournisseurs.

S’appuyer sur son banquier

Plusieurs types de financement du BFR

Avant même de proposer des solutions de financement à nos clients nous décortiquons avec eux tous les aspects du BFR.
Cela nous permet de composer une solution sur mesure qui colle parfaitement à leurs besoins et d’accompagner l’entrepreneur dans les challenges qu’il doit relever. Mais quel que soit le BFR, il peut très souvent être optimisé.

À retenir

Maxime Storti

Responsable assistance commerciale – Caisse d’Epargne Midi-Pyrénées

Caisse d'Epargne

Changer de Caisse d’Epargne

Contactez un chargé d’affaires

Contactez directement un conseiller en complétant le formulaire ci-dessous.

Accéder au formulaire

Thématiques similaires