En Action

Du vin plein de valeurs !

La Caisse d’Epargne Côte d’Azur (CECAZ) a récemment acheté une parcelle agricole pour la louer, au travers d’un bail rural de 25 ans et pour un loyer modique, à l’ADAPEI Var-Méditerranée, association parentale engagée pour accompagner des personnes en situation de handicap.
Ces nouvelles terres vont permettre d’accroître l’activité de l’ESAT Domaine le Bercail, établissement géré par l’ADAPEI Var-Méditerranée.

Pour réaliser cette opération, la CECAZ s’est appuyée notamment sur sa toute nouvelle expertise Vitibanque, qui apporte aux viticulteurs des solutions sur mesure pour gérer les exploitations et financer leur développement. Si la Caisse d’Epargne est impliquée dans l’essor de l’économie régionale, elle l’est également dans celui de l’économie sociale. En cohérence avec son identité de banque coopérative, la CECAZ déploie ainsi une politique philanthropique adaptée à son territoire. Les projets soutenus sont sélectionnés en fonction de leur capacité à produire un résultat social : autonomie des personnes handicapées, malades ou âgées, insertion par l’emploi, protection de l’environnement, satisfaction des besoins fondamentaux, éducation, sport & animation, patrimoine & culture. Dans cet esprit, la CECAZ apporte depuis de nombreuses années son soutien à l’ADAPEI du Var. C’est donc tout naturellement qu’elle a souhaité soutenir cette association et le Domaine du Bercail dans leur projet d’expansion. Cet ESAT, situé à Puget-sur-Argens, permet à 76 travailleurs handicapés d’exercer une activité professionnelle valorisante. Il a choisi en 1984 de développer une activité viticole jusqu’au produit fini : les vignes sont exploitées par une équipe de 16 travailleurs handicapés, accompagnés par deux moniteurs d’atelier spécialisés. La signature de ce bail va permettre à l’ESAT d’étendre la surface de son domaine sur Fréjus, au coeur même de l’appellation d’origine protégée (AOP) Côtes-de-Provence, et de produire un vin bio de haute expression dans les trois couleurs.
Ainsi, grâce au soutien de la CECAZ, vingt hectares de vignes seront exploités à terme par une équipe d’une vingtaine de travailleurs en situation de handicap, devenus des vignerons à part entière, avec une production annuelle de 50 000 bouteilles – AOP Côtes-de-Provence. De plus, et à la demande de la CECAZ, le loyer pourra être versé en nature(1).
« Être rémunéré en bouteilles de vin : voilà une idée originale qui prouve également le caractère philanthropique de ce partenariat vertueux entre les secteurs bancaire et médico-social ! » note Tony Amato, Responsable Partenariats associations de proximité et tutélaires.

(1) Sur la base d’une valeur correspondant au prix de revient des bouteilles constaté par l’interprofession.

Contactez-nous

Prendre un rendez-vous

Pour prendre un rendez-vous, remplissez ce formulaire