Investir dans l’immobilier

Une solution complémentaire à vos placements.

Prendre rendez-vous

L’investissement immobilier présente de multiples avantages : il permet de diversifier son patrimoine, de contribuer à sa transmission et de préparer sa retraite.
Si cet investissement est à vocation locative, il permet également de percevoir des revenus supplémentaires et de bénéficier sous certaines conditions, de réductions d’impôt.

Acheter sa résidence principale

Entre payer un loyer et rembourser des intérêts d’emprunt(1), quelle est la meilleure solution ?

L’une des pistes consiste à considérer qu’au moment de la retraite, mieux vaut être propriétaire de sa résidence principale. En effet, en achetant votre logement, vous diminuez vos dépenses futures. En anticipant suffisamment, vous pourrez ne plus avoir de charges de remboursement de votre logement au moment où vous prendrez votre retraite.

Vous n’aurez ainsi pas de loyer à payer lorsque vous serez à la retraite et que vos revenus diminueront.
En achetant votre logement, vous vous constituez de plus un patrimoine dont vous pourrez disposer comme vous le voulez. Selon les évènements, vous pourrez le revendre pour racheter plus grand ou plus petit.

Bien préparer votre acquisition en épargnant

  • Compte Epargne Logement (CEL)

    Une épargne programmée, un projet immobilier à la clé.

  • Plan Epargne Logement (PEL)

    Avec le Plan Epargne Logement (PEL), constituez un capital à votre rythme pour réaliser vos projets et , dans le cadre d’un projet immobilier, profitez par la suite de conditions déterminées à l’avance pour devenir propriétaire.

Investir dans l’immobilier locatif

Une autre option, quand il est possible de faire ce montage, consiste à investir à long terme dans l’immobilier locatif.

Investir dans l’immobilier locatif en direct consiste à acheter un logement pour le louer afin de percevoir des revenus complémentaires et de se constituer un patrimoine.

L’investissement peut être optimisé grâce à des avantages fiscaux qui réduisent l’impôt sur le revenu. Vous pouvez obtenir des réductions d’impôts en contrepartie d’un engagement de location.
Tout contribuable qui paie des impôts peut donc bénéficier de solutions de défiscalisation adaptées.
L’investissement locatif permet en plus de se constituer un patrimoine financé à crédit(1), dont une partie est payée par le locataire, le solde étant financé par l’économie d’impôt le cas échéant, et un effort d’épargne réduit.

L’investissement locatif indirect

Pour investir dans l’immobilier, vous pouvez également choisir l’investissement locatif indirect.
L’investissement locatif indirect offre la possibilité à un particulier d’acheter des parts d’une société civile de placement immobilier (SCPI), qui acquiert des immeubles tout en épargnant au souscripteur les soucis de gestion.

Ainsi, le particulier investit dans une société qui va acheter, gérer et louer des immeubles (commerces, bureaux, habitation…) à sa place. L’épargnant récolte, chaque année, une fois déduits les divers frais, les loyers encaissés par la société.

Ce type de placement présente de nombreux avantages :

  • D’abord, l’investisseur ne s’occupe de rien. C’est la société de gestion qui effectue les démarches à sa place. Ensuite, il mutualise les risques sur plusieurs logements, et immeubles.
  • Les loyers sont ensuite distribués aux porteurs de parts. Ce type de mécanisme permet, d’investir un montant moins élevé que dans l’investissement direct, tout en bénéficiant des avantages des investissements immobiliers.

Caisse d'Epargne

Changer de Caisse d’Epargne

Prendre rendez-vous en ligne

En agence ou par téléphone à l'horaire de votre choix

Prendre rendez-vous
Vous pourriez aussi être intéressé par

(1) Sous réserve d’acceptation du dossier de crédit immobilier par la Caisse d’Epargne. L’emprunteur dispose d’un délai de réflexion de 10 jours avant d’accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit rembourser les sommes versées.