Simplifier l’internationalisation des entreprises

Interview d’Emmanuel Begot, Chargé d’Affaires Internationales au sein de la Caisse d’Epargne Loire-Centre

L’internationalisation est-elle devenue incontournable pour les entreprises ?

Dans un contexte de marché intérieur morose, Il y a aujourd’hui deux vecteurs de forte croissance pour les entreprises : l’innovation et l’export.
Les entreprises françaises l’ont bien compris mais sont encore insuffisamment préparées et ont des difficultés à définir et à mettre en œuvre un plan d’actions.
Pourtant, la préparation est un facteur-clé de réussite à l’international : il est nécessaire d’identifier ses marchés à l’export, les contraintes réglementaires des pays cibles, les cultures économiques et commerciales, les normes…

Pourquoi les entreprises françaises sont-elles insuffisamment préparées à l’internationalisation ?

L’organisation de l’accompagnement public à l’internationalisation des entreprises a été très complexe jusqu’ici avec la présence d’une multiplicité d’acteurs. La création du Guichet Unique Export au sein de la CCI devrait permettre à tout entrepreneur désireux de se développer à l’international d’accéder à l’information dans sa région.

Certains dispositifs d’aide à l’internationalisation ne sont pas bien connus des entrepreneurs, comme par exemple, l’avance prospection qui permet d’assurer les frais liés à l’amorce du développement commercial à l’export (location de bureaux, recrutement de collaborateurs, frais de déplacements, de participation à des salons, de traduction de la documentation…). Le dispositif, géré par BPI France, permet d’obtenir une avance de trésorerie pour engager ces frais et d’obtenir une indemnisation en cas d’échec commercial.

On peut aussi citer le réseau des conseillers du commerce extérieur de la France, constitué de dirigeants d’entreprises françaises, qui peuvent accompagner leurs compatriotes dans leur aventure entrepreneuriale et faciliter les mises en relation sur l’ensemble des zones du globe.

Notre premier rôle, en tant que chargés d’affaires internationales, c’est d’apporter de l’information et du conseil à nos clients sur l’ensemble des dispositifs pour les accompagner dans leurs projets de développement hors de nos frontières.
Ensuite, nous leur apportons des solutions pour financer et sécuriser leurs opérations à l’international.

Quels sont ces risques et quelles solutions apportez-vous pour les sécuriser ?

Le premier, c’est le risque de non-paiement.
Il constitue un frein pour les entrepreneurs qui savent qu’en cas de litige commercial, il sera plus difficile de faire valoir ses droits dans un environnement réglementaire étranger. Le risque de défaillance de paiement est accru dans les zones politiquement et/ou économiquement instables et nous sommes dans un monde qui va vite, très vite, où les crises sont difficiles à prévoir.

Face à ce risque, nous avons tout un arsenal d’outils de commerce international normalisés (Remise documentaire, crédit documentaire, lettre de crédit stand-by, garanties internationales…) dont la gestion est aujourd’hui facilitée par la digitalisation. Nous sommes en capacité d’accompagner nos clients, d’assurer le risque de non-paiement et de couvrir les risques banque et pays à l’export.

Le second risque est la variation du cours de change.
Pour l’expliquer simplement : vous pouvez avoir une évolution du cours de la devise dans laquelle le contrat a été signé entre la date de la commande et la date du règlement de la créance et cet écart va impacter directement la marge de l’importateur ou de l’exportateur.
Il est donc nécessaire de mettre en place une stratégie de couverture du risque de change. Nous offrons à nos clients un service très simple d’utilisation : le portail clickn trade. Sur cette plateforme sécurisée en ligne, nos clients peuvent accéder à toute l’information financière et obtenir en en 4 clics une proposition de couverture ferme du risque de change puis valider directement l’ordre.

Le troisième risque à l’international, c’est l’assurance des marchandises.
La plupart des transporteurs et transitaires proposent une assurance au forfait. De ce fait, en cas de sinistre, le client ne sera pas indemnisé à la hauteur de la valeur de la marchandise perdue. Afin de sécuriser ce risque, nous proposons, en partenariat avec COFACE, une assurance transport sur mesure.

Quels sont les atouts de la Caisse d’Epargne pour accompagner les entreprises à l’internationalisation ?

Notre premier atout, c’est la proximité.
Une entreprise qui se lance à l’international est accompagnée par son chargé d’affaires habituel, celui qui le connait le mieux et le suit au jour le jour.
Ce dernier va pouvoir s’appuyer sur l’expertise des 25 chargés d’affaires internationales pour répondre aux besoins de son client tant à l’import, qu’à l’export.
De par notre filiale NATIXIS, nous bénéficions de l’ensemble des compétences, d’un très important réseau avec plus de 1 500 banques correspondantes dans près de 160 pays et d’une banque identifiée et reconnue à l’international.

Notre second atout, c’est notre réactivité.
Dans un monde du business qui va vite, nos clients ont besoin d’une réponse rapide et facilement compréhensible sur les solutions possibles afin de prendre des décisions. Notre organisation est aujourd’hui adaptée à leurs attentes.

Notre troisième atout, c’est notre transparence.
Nous sommes attachés à la transparence afin de développer une relation durable avec nos clients. Dans cet objectif, nous avons une communication très ouverte sur nos conditions commerciales et nous proposons des offres au forfait, simples et sans surprises.
Nous pouvons être fiers d’avoir été capables de développer très rapidement une offre complète pour l’accompagnement de nos clients à l’international, simple d’accès, facile à comprendre et axée sur l’utilité et la réactivité.

Le groupe BPCE travaille actuellement au développement de nouveaux outils de sécurisation des opérations à l’international basés sur la technologie « Blockchain » afin de répondre encore davantage aux attentes de nos clients.

Contactez-nous

Prendre un rendez-vous

Pour prendre un rendez-vous, remplissez ce formulaire