MILLEVIE Infinie 2

Pour chercher à valoriser votre capital selon vos besoins et exigences

Prendre rendez-vous
Les points clés
  • Une réponse à différents objectifs
  • Un choix étendu de supports d’investissement diversifiés
  • La possibilité de confier la gestion financière de votre contrat
  • La fiscalité spécifique(3)

En pratique

  • Le contrat MILLEVIE Infinie 2 est accessible avec un versement initial minimum de 100 000 €. Vous pouvez ensuite verser quand vous le souhaitez sans montant minimum, ou chaque mois à partir de 150 €. Ces versements sont soumis à des frais.
  • Votre capital reste disponible sur simple demande(4)(5). Vous pouvez effectuer des rachats partiels à partir de 1 500 €, en laissant minimum 5 000 € sur le contrat, et des rachats partiels programmés sans montant minimum(5).
  • Vous avez également la possibilité de demander une avance sur votre capital, c’est-à-dire un « prêt » octroyé par l’assureur(6) et soumis à taux d’intérêt, qui vous évite de désinvestir le capital sur votre contrat. Ainsi, il peut continuer à évoluer.
  • Une protection financière dans la limite de 600 000 € sans frais supplémentaires(5) : en cas de décès avant 85 ans, même si votre contrat a enregistré des moins-values, vos bénéficiaires désignés seront assurés de recevoir, à ce titre, un capital minimum égal à la différence entre le cumul de vos versements (nets de frais sur versement, réduits le cas échéant des versements rachetés) et la valeur de rachat du contrat à la date de connaissance du décès.
  • Une sélection de placements socialement responsables pour chercher à concilier impact social et environnemental et potentiel de performance (supports ISR/ESG/Label Relance) en contrepartie d’un risque de perte en capital.

Confiez la gestion financière de votre contrat ou gérez-le vous-même

Selon votre profil d’investisseur, vos besoins et vos exigences, vous choisissez votre mode de gestion :

  • En orientation de gestion : Avec l’aide de votre conseiller, vous déterminez l’orientation adaptée à vos objectifs et à votre profil d’investisseur parmi les trois proposées, de la moins à la plus risquée. Vous confiez ainsi la gestion financière de votre contrat à l’assureur qui mandate un gestionnaire financier. Celui-ci modifiera la répartition de votre capital entre les supports en unités de compte(2) selon les opportunités des marchés. Accessible à partir de 10 000 €.
  • En gestion libre : Vous avez le choix de répartir vos versements entre le fonds en euros, qui offre une protection maîtrisée de votre capital(1), et des supports en unités de compte(2) permettant d’accéder au potentiel de rendement des marchés financiers, en contrepartie d’un risque de perte en capital. En fonction de l’évolution de vos projets, à tout moment, vous pouvez modifier la répartition de votre capital, en effectuant un arbitrage(7)(8).

Investir sur un contrat d’assurance vie vous expose à un risque de perte en capital. Cette exposition varie en fonction des supports sélectionnés. Parlez-en à votre conseiller.

Les supports en unités de compte

Gestion privée – Comment améliorer le rendement de son assurance vie ?

Vous souhaitez améliorer le rendement de votre assurance vie ? Avez-vous déjà pensé à investir une partie de votre capital sur les marchés financiers en contrepartie d’un risque de perte en capital ?

Les options d’arbitrages automatiques pour tirer le meilleur parti de la Gestion Libre

Six options sont disponibles pour vous accompagner dans la gestion financière de votre contrat MILLEVIE Infinie 2 en gestion libre(5).
C’est vous qui, à tout moment, demandez à activer ou suspendre l’une de ces options, sans frais complémentaires.

Selon votre objectif

Protéger votre capital ou chercher à le dynamiser

Vous profitez du cadre fiscal spécifique de l’assurance vie

Vos intérêts et plus-values sont soumis au prélèvement forfaitaire unique (PFU) dont le taux varie en fonction de la durée du contrat ou, sur option, au barème progressif de l’impôt.

Pour les contrats souscrits depuis plus de 8 ans, un abattement annuel de 4 600 €/an pour une personne seule ou 9 200 €/an pour un couple marié ou pacsé soumis à une imposition commune s’applique. Les prélèvements sociaux restent exigibles dans la plupart des cas.

L’assurance vie favorise la transmission de votre capital : le capital versé aux bénéficiaires ne fait pas partie de votre succession et est soumis à la fiscalité spécifique de l’assurance vie.

Si, dans le cadre de votre contrat, vous avez désigné votre conjoint ou votre partenaire de PACS comme bénéficiaire, le capital qui lui sera versé sera totalement exonéré de fiscalité (mais soumis aux prélèvements sociaux le cas échéant). Les autres bénéficiaires se verront appliquer les abattements spécifiques de l’assurance vie.

Pourquoi les versements programmés sont-ils essentiels ?

Assurance vie

Découvrez les mécanismes des versements programmés, en particulier sur des supports en unités de compte(2).

Caisse d'Epargne

Changer de Caisse d’Epargne

Prendre rendez-vous en ligne

En agence ou par téléphone à l'horaire de votre choix

Prendre rendez-vous
Vous pourriez aussi être intéressé par
  • MILLEVIE Capi 2

    Cherchez à valoriser votre capital dans des conditions fiscales spécifiques

  • Assurances et Prévoyance

    Pourquoi il est important de se protéger ?

  • Option Transmission

    Préparez la transmission de votre patrimoine avec vos ayants droit, dès aujourd’hui et en toute simplicité.

Retrouvez les documents d’informations clés (DIC) ainsi que les documents d’informations spécifiques (DIS) des supports éligibles aux contrats : http://www.priips-bpce-vie.com

Communication à caractère publicitaire.

(1) La protection des sommes investies s’entend minorée des frais de gestion sur encours du fonds en euros.
(2) La valeur des supports en unités de compte est exposée à des fluctuations à la hausse ou à la baisse, selon l’évolution des marchés financiers. Le risque de perte en capital est supporté par vous seul.
(3) Selon les conditions et limites des dispositions fiscales en vigueur.
(4) Sous réserve de l’accord du bénéficiaire acceptant ou du créancier garanti le cas échéant. Sur le fonds en euros, des indemnités de rachat peuvent être appliquées selon les conditions et limites prévues dans les engagements contractuels.
(5) Selon les conditions, limites ou exclusions des engagements contractuels en vigueur.
(6) Dans les conditions décrites dans le règlement général des avances.
(7) Soumis à des frais en entrée sur le fonds en euros.
(8) Les arbitrages, en sortie du fonds en euros, peuvent être suspendus dans des circonstances spécifiques de marché, dans les conditions et limites prévues dans les engagements contractuels.

MILLEVIE Infinie 2 est un contrat d’assurance vie multisupport libellé en euros et en unités de compte de BPCE Vie, entreprise régie par le Code des assurances.

BPCE intermédiaire d’assurance inscrit à l’ORIAS sous le n° 08 045 100.
Distribué par votre Caisse d'Epargne intermédiaire en assurance inscrit à l’ORIAS.