Découvrez la startup qui a inventé la tablette tactile pour tous

La technologie tactile partagée par les voyants et non-voyants.

La rencontre de deux valides dans le monde du handicap 

InsideVision est la start-up fondée par Damien Mauduit et Denis Le Rouzo, qu’accompagne le Programme Arts & Métiers Acceleration en partenariat avec la Caisse d’Epargne. Une histoire riche d’enseignement pour les futurs startuppeurs. 

InsideVision, c’est l’idée géniale d’un entrepreneur du monde du handicap et d’un designer ultra-créatif : créer une tablette tactile partageable par les voyants et les non-voyants. Le prototype de ce bijou de technologie avancée a été mis au point en 2015. Il est aujourd’hui en phase de diffusion dans le monde de l’enseignement et les entreprises. Ex-sportif de haut niveau, Damien Mauduit est entré en 1993, dans le monde du handicap, à la faveur d’une opportunité professionnelle dans une petite société qui œuvre au déploiement du Minitel, puis des NTIC, pour les personnes malvoyantes. 

Rapidement, il fait appel son ami designer Denis Le Rouzo, pour développer des utilitaires adaptés aux besoins des malvoyants: ordinateurs avec système propriétaire, plages braille, utilitaires scolaires à destination des enfants malvoyants… En tout, une douzaine de produits voient le jour, distribués aujourd’hui partout dans le monde. 

Le déclic : obligés de se lancer, libres de créer 

En 2013, l’entreprise change de main. Les deux amis se retrouvent sur le carreau. Créateurs dans l’âme, ils ne veulent pas revenir à un poste de salarié. Obligés de se lancer, ils se sentent « libres de créer le produit qui correspond exactement à [leur] vision » de l’usage des nouvelles technologies dans le champ du handicap. Leur vision procède de deux constats. Tout d’abord, Damien et Denis créent des produits à destination des malvoyants depuis 20 ans, sans avoir jamais appris le braille. Une prise de conscience qui fait déclic avec un leitmotiv clair : « déshandicaper les voyants » en leur donnant accès à des outils partageables avec les malvoyants. 

De plus, la digitalisation à marche rapide des usages du quotidien est en train de créer de nouvelles formes d’exclusion pour les personnes malvoyantes : « le smartphone ou la tablette tactile classique sont lisses, donc parfaitement inaccessibles à ceux qui lisent avec leurs doigts. Demain, ce seront les distributeurs automatiques de billet et les terminaux de paiement qui seront tactiles. Comment vont faire les personnes malvoyantes ? » s’inquiète Damien Mauduit. 

De l’idée à la réalisation : 4 défis majeurs à relever 

L’idée d’InsideVision était née ! Créer une tablette tactile et un nouveau langage associé, que voyants comme non-voyants pourraient utiliser ensemble, en partageant de mêmes applications, de mêmes documents, de mêmes usages… 

  1. Trouver une solution technique de verre creusé, un matériau robuste et résistant aux chocs et rayures, doté d’un traitement hydrophobe agréable au toucher. Un brevet et des dessins modèles sont déposés. 
  2. Créer un objet nomade, transportable partout, solide, léger et de dimension suffisante pour travailler dans de bonnes conditions. 
  3. Des performances équivalentes à celles d’une tablette PC classique : vitesse et puissance, batterie fiable, connectabilité optimale… 
  4. Un système d’exploitation intuitif et ergonomique, sans fonctionnalités inutiles et débarrassé de toute novlangue informatique perméable à la compréhension immédiate des actions possibles. 
un homme et une femme

L’haptique, au cœur du projet d’InsideVision 

Les deux fondateurs d’InsideVision sont guidés par une forte conviction : les malvoyants, bien plus habitués que nous à appréhender le monde par le toucher pourraient nous apprendre à déployer nos formidables capacités dans ce domaine. L’haptique, au cœur du projet InsideVision, est une science ergonomique d’avenir qui s’intéresse aux effets des expériences tactiles sur l’évolution des perceptions mentales et les mutations des usages. Déjà adopté par le monde de l’enseignement, le produit se diffuse désormais dans les entreprises. 

A suivre : l’aventure du financement d’une startup ou comment Damien et Denis, partis avec quelques économies personnelles, se sont donnés les moyens de faire entrer InsideVision dans la cour des grands de la haute technologie. 

Dispositif Néo Business : témoignages de startups

Retrouvez l’ensemble des conseils d’entrepreneurs qui témoignent

Découvrir maintenant

Thématiques similaires