Comment réaliser votre offre d’achat immobilier ?

Vous avez visité un appartement ou une maison qui vous plaît et vous souhaitez faire une offre d’achat : faut-il obligatoirement la rédiger à l’écrit ? Est-il possible de proposer un prix inférieur au prix demandé par le vendeur ? Voici comment procéder dans les règles et mettre toutes les chances de votre côté…

Signer une offre d’achat va permettre de formaliser votre intention d’acheter le bien auprès du vendeur.

« C’est un acte juridique par lequel l’acquéreur potentiel manifeste sa volonté d’acheter le bien concerné à un prix arrêté. Elle est présentée comme un moyen de retenir le bien et d’en fixer le prix. (…) l’offre d’achat engage leurs responsabilités contractuelles. », explique l’ANIL(1).

Avant de formuler votre offre d’achat, vérifiez que le prix du bien correspond à ceux pratiqués sur le marché. Evaluez aussi votre capacité d’emprunt pour être certain de pouvoir l’acheter. N’hésitez pas à contacter votre conseiller bancaire qui établira avec vous un plan de financement personnalisé.

Faire une offre d’achat : les 5 points clés

1. Quelles précautions prendre avant d’acheter ?

Prenez le temps de la réflexion : faites une contre-visite avec vos proches, demandez les diagnostics obligatoires et évaluez « le juste prix » du bien en tenant compte du marché, de ses atouts, de ses faiblesses.

 

2. Quelle est votre capacité de financement ?

Mieux vaut connaître vos possibilités financières et votre capacité d’emprunt : prenez conseil auprès de votre conseiller bancaire et réalisez une simulation de prêt en ligne.

 

3. Que faut-il écrire dans une offre d’achat ?

Prenez soin de rédiger une offre d’achat par écrit : une offre orale n’a aucune valeur juridique.

Indiquez le prix de vente proposé, la date limite de validité (5 à 10 jours), le type de bien et la superficie loi Carrez (m2).

 

4. Votre offre est acceptée ou refusée : que faire ?

Si vous faites une offre au prix, le vendeur est tenu de l’accepter et il doit le formaliser par écrit. En dessous du prix, le vendeur peut vous faire une contre-proposition ou la refuser.

Dès lors que l’offre est acceptée, il ne vous reste plus qu’à prendre rendez-vous chez le notaire pour signer le compromis de vente.

  

5. Peut-on se rétracter à l’issue d’une offre d’achat ?

Une fois l’offre d’achat acceptée, cela a valeur d’engagement mutuel. Néanmoins, vous pouvez faire jouer votre droit de rétractation(2) de 10 jours à l’issue de la signature du compromis de vente.

Modèle de lettre

Nous mettons à votre disposition un modèle de lettre qui vous permettra de formuler correctement votre offre d’achat auprès du vendeur.

(1) L’Agence nationale pour l’information sur le logement (ANIL). 

(2) La loi Macron du 6 août 2015 a porté le délai de rétractation de l'acheteur à dix jours à compter du 8 août 2015, alors qu'il était de sept jours jusque-là.

Sous conditions et sous réserve de l’étude complète de votre dossier. Une réponse de principe n’équivaut pas à un accord de prêt. L'emprunteur dispose d'un délai de réflexion de dix jours, la vente est subordonnée à l'obtention du prêt et si celui-ci n'est pas obtenu, le vendeur doit lui rembourser les sommes versées. Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent. Sous réserve d’acceptation du dossier par l’établissement prêteur.

Contactez-nous

Prendre un rendez-vous

Prenez rendez-vous directement sur Internet

Connectez-vous pour nous contacter

Vous êtes déjà client ?
Retrouvez directement les coordonnées de votre conseiller et/ou agence en vous connectant sur votre espace personnel