Acquérir du matériel ou un véhicule avec le crédit-bail mobilier

Rencontre avec Lionnel Fontanille, Responsable du Marché Agri/Viti de BPCE Lease.

Contacter un Conseiller Professionnel
Contacter un Conseiller Professionnel
Les points clés
  • Notre point fort en « agri-viti »
  • Avantage du crédit-bail
  • crédit-bail mobilier

Longtemps, le secteur de l’agriculture et de la viticulture a privilégié le crédit pour le financement du matériel agricole. Mais les choses changent et aujourd’hui, le crédit-bail mobilier * constitue une alternative séduisante et de plus en plus crédible pour les exploitants.

Pour commencer, rappelons les fondamentaux du crédit-bail mobilier…

Le crédit-bail mobilier est une solution de financement pour l’acquisition de matériel, comme par exemple un tracteur ou une machine à vendanger. C’est une solution également adaptée pour le financement des véhicules.

Le crédit-bailleur acquiert le matériel et le loue à l’exploitant avec, à terme, une option d’achat généralement égale à 1 % du prix de vente. 

Pourquoi, jusqu’à récemment, les agriculteurs
et viticulteurs ne recourraient-t-ils pas au crédit-bail ?

C’était une solution peu connue des agriculteurs et qui traînait une réputation de produit financier proposé aux clients les plus « risqués » et donc cher.

Mais aujourd’hui, nous nous efforçons de faire tomber ces idées reçues car le coût d’un crédit-bail est comparable à celui d’un crédit bancaire, et présente par ailleurs des avantages significatifs.

Quels sont les avantages du crédit-bail mobilier pour les agriculteurs et viticulteurs ?

Premier avantage du crédit-bail :

Sa souplesse. Souplesse des loyers, d’abord : ils peuvent être dégressifs, permettant ainsi d’utiliser une trésorerie disponible dans l’immédiat, et d’alléger les charges à moyen-long terme, au moment où les coûts de réparation peuvent survenir avec le vieillissement du matériel.

Souplesse des échéances aussi : en crédit-bail elles peuvent être mensuelles, trimestrielles, semestrielles ou annuelles. C’est un atout important pour les viticulteurs, qui connaissent des fortes saisonnalités dans leur activité.
Nous pouvons aussi proposer des périodes sans échéances pour éviter d’alourdir la trésorerie.

Bien utilisé, le crédit-bail mobilier présente également un intérêt fiscal.
Un exemple, pour bien comprendre : vous changez de tracteur et votre fournisseur vous reprend l’ancien. Cette reprise est considérée comme un produit exceptionnel, et donc taxable. Si vous acquérez votre nouveau tracteur en crédit-bail, vous pouvez verser le montant de cette reprise en premier loyer majoré, et déduire de votre résultat ce premier loyer majoré selon les règles de droit commun. 

Cet avantage sera renforcé avec le lancement de la DEP (Dotation pour une Epargne de Précaution), utilisable pour financer les investissements et notamment pour payer un premier loyer majoré de crédit-bail.

Autre atout du crédit-bail

Il n’impacte pas le ratio de solvabilité de l’exploitation.
Ça a son importance pour des activités qui font appel à de nombreux fournisseurs et dont la négociation des conditions d’achats peut être dégradée par un faible ratio de solvabilité.
Enfin, il faut signaler qu’avec le crédit-bail l’agriculteur n’a pas besoin de faire l’avance de TVA sur l’achat de l’équipement. Le crédit-bailleur achète le matériel au prix TTC, et finance 100 % de ce prix TTC.
Précisons bien sûr que le crédit-bailleur laisse toute liberté à l’exploitant du choix de ses fournisseurs et qu’il est également possible de faire du crédit-bail pour du matériel d’occasion récente.

Pour vous, quels sont les points forts de la Caisse d'Epargne pour proposer ce produit aux agriculteurs et viticulteurs ?

Notre point fort en « agri-viti », c’est l’expertise et l’expérience de terrain de nos conseillers.

Un client agriculteur n’est pas un client comme les autres :

il est nécessaire de visiter avec lui la ferme, les terres, le matériel, bien le connaître lui et ses équipes, comprendre l’exploitation, son histoire, son fonctionnement, avoir quelques bases techniques… Et entretenir une relation personnalisée avec l’exploitant.

Caisse d'Epargne

Changer de Caisse d’Epargne

Contactez un conseiller professionnel

Contactez directement un conseiller en complétant le formulaire ci-dessous.

Accéder au formulaire
Vous pourriez aussi être intéressé par

*Sous réserve d’acceptation du dossier par la Caisse d’Epargne. Caisse d’Epargne Lease est une offre de crédit-bail mobilier dédiée à l’ensemble des clients Caisse d’Epargne
–  4, place de la Coupole – BP 70051 – 94222 Charenton-le-Pont Cedex – Tél. : +33 1 58 32 80 80 – Fax : +33 1 58 32 80 81 – www.lease.bpce.fr. Société anonyme à Conseil d’administration au capital de 354 096 074 euros – Etablissement de crédit – 379 155 369 RCS Paris – TVA : FR 81 379 155 369. Mandataire d’intermédiaire d’assurance et mandataire d’assurance inscrit à l’Orias n° 07 029 339 – Siège social : 50, avenue Pierre Mendès France – 75201 Paris Cedex 13.