• La nuit, une trottinette peut ressembler à une rue déserte.

La nuit, une trottinette peut ressembler à une rue déserte.

La prévention des risques routiers, la sécurité routière, est l'ensemble des mesures visant à éviter les accidents de la route ou à atténuer leurs conséquences (prévision).

Les assureurs auto ont également un rôle à jouer dans la prévention des automobilistes et travaillent de concert avec l’état pour réduire de manière significative le nombre d’accidents de la route. (Convention de partenariat état-assurances pour l'éducation routière, l'apprentissage et la réduction de l'accidentalité)

La Caisse d’Epargne, engagée pour la sécurité de tous, offre* des équipements réfléchissants aux clients assurés. Rendez-vous en agence.

QUELQUES CHIFFRES

2 accidents corporels sur 3 sont en agglomération, 1 personne tuée sur 3 et 1 blessé hospitalisé (BH) sur 2.

Les indicateurs urbains de sécurité routière recensent les accidents survenus sur la période 2013-2017, sur les communes constituant les métropoles ou communautés urbaines de plus de 150 000 habitants. Ces 52 structures de province (hors Paris et la grande couronne) comptabilisent chacune en moyenne 10 personnes tuées.

En agglomération, deux personnes tuées sur trois sont des usagers vulnérables (piétons, cyclistes et deux-roues motorisés). Cette proportion est même de plus des trois quarts pour certaines métropoles : Cannes-Pays de Lérins, Grand Paris, Grand Dijon, Toulon Provence Méditerranée, Sophia Antipolis et Nice Côte d’Azur.

Source : Pour en savoir plus, consulter le site https://www.onisr.securite-routiere.interieur.gouv.fr/

LES ENGINS DE DÉPLACEMENT PERSONNEL

Alors que l'on promeut la mobilité active, à vélo ou à pied, arrivent les engins de déplacement personnel (EDP). Les EDP couvrent des engins motorisés (trottinette électrique, segway, gyropode...) ou non motorisés (rollers, trottinettes classique, skate board...).

En 2019, 10 personnes se sont tuées en EDP motorisé, contre 187 cyclistes et 483 piétons. Parmi ces 483 piétons, on compte 1 tué en EDP non motorisé.

Le risque pour un cycliste d’être tué par heure passée dans la circulation est trois fois plus élevé que pour un automobiliste mais 10 fois moins que pour un usager de deux-roues motorisé. Le risque d’être gravement blessé est 16 fois plus élevé que pour un automobiliste mais 8 fois moins que pour un usager de deux-roues motorisé. Les blessures les plus graves touchent la tête, d’où l’importance du port du casque.

QUELLES RÈGLES POUR LES ENGINS DE DÉPLACEMENT PERSONNEL ?

Alors que les nouvelles mobilités, trottinettes électriques et autres engins de déplacement personnel, explosent depuis mi-2018, le comité des experts a produit un avis en novembre 2017 sur la place de ces engins dans l'espace public.

Cet avis a par la suite été repris par une commission du CNSR et servi à l'élaboration de la réglementation française les concernant.

On distingue deux sortes d’engins de déplacement :

  • les non motorisés, qui existent depuis longtemps (rollers, patins à roulette, trottinettes, monocycles…),
  • des versions motorisées des engins ci-dessus ainsi que de nouveaux engins (gyropodes, hoverboard, V33 motion…) sont apparus plus récemment avec le développement technologique des batteries et de la motorisation électrique (miniaturisation et recharge). Ces engins, d'abord proposés à la vente, sont désormais complétés par une offre en libre-service essentiellement de trottinettes électriques dans les grandes villes.

Ces engins ne nécessitent aucune force physique, on ne peut les considérer comme des "modes actifs".  La plupart de ceux commercialisés en France sont limités à 25 km/h.

D'abord un jeu d'enfant, désormais un mode de déplacement

La préconisation majeure est d'assimiler ce mode transport à la réglementation pour des usagers existants :

  • les EDP non-motorisés resteront des piétons
  • les EDP motorisés bénéficieront des règles déjà prévues pour les vélos à assistance électrique (VAE) quant à l’usage des espaces publics et aux règles d’usages relatives au partage de la voirie.

Il en résulte que le trottoir est sanctuarisé.

Source : Pour en savoir plus, consulter le site https://www.onisr.securite-routiere.interieur.gouv.fr/

LES RÈGLES DE BONNE CONDUITE

  • En vous renseignant sur votre EDP motorisé, n’oubliez pas de vérifier qu’une lampe est fournie avec, afin d’être vu de nuit.
  • Lors de l’achat de votre EDPM, profitez-en pour acheter un casque, des gants, un gilet jaune et des éléments rétroréfléchissants si vous ne les avez pas encore.
  • Contactez votre assurance en cas d’achat d’un EDP motorisé !
  • Vérifiez que votre loueur d’EDPM favori a une couverture assurantielle adaptée à ses clients.

N’oubliez pas les autres usagers de l’espace public !

Les assureurs se mobilisent : Assurance Prevention, l'association des assureurs français au service de la prévention des risques du quotidien

Source : Pour en savoir plus, consulter les sites :

https://www.assurance-prevention.fr/

https://www.conduire-scooter-moto.fr/quiz-edpm-securite-code-assurance-equipement/

https://www.ffa-assurance.fr/actualites/signature-une-nouvelle-convention-etat-assureurs-pour-renforcer-la-prevention-des-risques

*Offre limitée aux clients titulaires d’un ou plusieurs contrats d’assurance distribués par le réseau des Caisses d’Epargne et dans la limite des stocks disponibles en agence.

BPCE : Société Anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 170 384 630 euros – Siège social : 50, avenue Pierre-Mendès-France - 75201 Paris Cedex 13 RCS Paris n°493455042.
BPCE, intermédiaire en assurance inscrit à l’ORIAS sous le n° 08045100 (www.orias.fr).
ALTMANN + PACREAU – Crédit Photo : Ronan Mérot