7ème journée des Femmes Entrepreneures au Salon SME 2018

Entrepreneures : les clés du succès pour financer et développer son projet

Accompagner les femmes dans la création de leur entreprise

Aider les femmes à financer la création de leur entreprise
Dès 1881, la Caisse d’Epargne est la première banque à permettre aux femmes mariées de disposer librement de leurs moyens financiers, via le livret A. 200 ans après sa création, la Caisse d’Epargne est toujours aussi engagée pour promouvoir la mixité dans l’entrepreneuriat et livre des clés à celles qui souhaitent développer leur entreprise.

Assurer l’avenir de son entreprise
« À la création de son entreprise, on se sent parfois un peu seule pour démarrer, rappelle Cédric Turini, Responsable RSE de la Fédération nationale des Caisses d’Epargne. Pourtant, il existe des réseaux dédiés pour vous accompagner. Ces derniers ont un mode de fonctionnement très partenarial avec les banques et proposent des dispositifs à même de sécuriser votre projet, ce qui rassure votre banquier et facilite l’obtention d’un financement. »

Intégrer un écosystème local

Le prêt d’honneur est un prêt à la personne, à taux zéro et sans garantie du créateur. D’une moyenne de 10 000 euros, il permet de matérialiser la relation de confiance entre le réseau local et la nouvelle entrepreneure. « On vient présenter son projet devant un comité d’agrément, qui intègre ensuite l’entrepreneure dans un réseau de nouveaux entrepreneurs », détaille Bernadette Sozet, Déléguée générale du réseau Initiative France. Le plus de ce réseau généraliste : la relation de proximité et les 5000 bénévoles entrepreneurs ou cadres d’entreprises qui accompagnent les personnes qui ont reçu ce prêt d’honneur sous forme de parrainage/marrainage. D’autres réseaux d’accompagnement proposent également ce prêt d’honneur qui permet de renforcer ses fonds propres et d’augmenter ses chances de succès, à l’instar de France Active, qui finance près de 5700 projets chaque année. 

Garantir son emprunt

Une fois les fonds propres renforcés, le fonds de Garantie Égalité Femmes (ex-FGIF) proposé par les réseaux agréés entre en scène. Suite à l’accompagnement de la porteuse de projet,
« ce fonds peut atteindre 50 000 euros et représenter jusqu’à 80% du montant total de l’emprunt », explique Fanny Gérôme, Directrice du développement chez France Active. 

Se faire accompagner

Chrystèle Gimaret, qui a créé son entreprise Artupox en 2005, nous parle de l’incubateur Les Premières, réseau dont elle est aujourd’hui présidente : « Le fait d’être accompagnée vous offre beaucoup.
Chez les Premières, la particularité et d’intervenir en amont de votre création d’entreprise avec le programme Start. Ce révélateur d’ambition propose aussi un accompagnement similaire à Initiative France ou France Active au travers du programme Go, ainsi qu’un programme Boost qui permet de faire de la levée de fonds à l’international ».

Edith Depond, CEO de La Morétaine, évoque sa vie d’entrepreneure :
« Ce n’est pas facile tous les jours, mais c’est passionnant, c’est prenant… Et il ne faut surtout pas sous-estimer les besoins financiers ». Chrystèle Gimaret plussoie : « Ne minimisez pas vos besoins !
Et faites-vous challenger sur vos ambitions par tous les réseaux possibles, en fonction de vos envies et de vos moyens ». À travers leur soutien et les opportunités de rencontres, Willa, Action’elles, Force Femmes ou encore Génération startuppeuses sont à même de booster votre ambition… vers la consécration !  

Contactez-nous

Prendre un rendez-vous

Pour prendre un rendez-vous, remplissez ce formulaire