Les chiffres clés de la Franchise

En chiffres : comment vont le commerce associé et la franchise en 2021 ?

Contacter un Conseiller Professionnel

Franchise et commerce associé sont des modèles économiques qui démontrent d’année en année leur formidable potentiel de performance et, dans les périodes de crise, un haut pouvoir de résilience. Une tendance confirmée par les chiffres récents publiés par la Fédération du commerce associé et l’observatoire de la Fédération française de la franchise.

Mais avant d’aller plus loin dans la présentation de ces indicateurs, rappelons ce qui différencie ces deux modèles qui ont en commun le principe de l’entrepreneuriat et l’adossement à une enseigne. « Dans le cas de la franchise, des entrepreneurs indépendants implantent un point de vente moyennant le versement de royalties à un franchiseur, détenteur unique de la marque et du concept. Les franchisés respectent scrupuleusement un cahier des charges qui garantit au client une expérience équivalente dans tous les points de vente de l’enseigne. Dans le cas du commerce associé, également appelé « commerce indépendant organisé », les entrepreneurs rassemblés sous une enseigne sont parfaitement indépendants mais mutualisent leurs ressources en marketing, communication, logistique, achats, innovations…

Les deux modèles ont particulièrement prospéré en 2020-2021

Le commerce associé a vu son chiffre d’affaires croître de 2 % par an depuis 2019, malgré la crise qui a nettement entamé le chiffre d’affaires du marché global du commerce de détail (– 3 %). Aujourd’hui, avec plus de 50 000 points de vente et plus de 562 500 salariés, le commerce associé représente 7,3 % du PIB de la France.

La franchise, avec près de 64 milliards de chiffre d’affaires global, produit 4,8 % des richesses du pays, et ce en employant directement près de 670 000 personnes chez plus de 78 000 franchisés (pour environ 2 000 franchiseurs).

Les chiffres du commerce associé et de la franchise varient néanmoins selon les secteurs : traditionnellement, le commerce de produits alimentaires occupe le premier rang en termes de chiffre d’affaires. Cette tendance s’est encore renforcée sur la période de la crise du Covid tandis que les cartes étaient rebattues pour d’autres secteurs : la restauration a été sinistrée (– 22 % en 2020 pour la franchise) mais les enseignes d’équipement de l’habitat et, dans une moindre mesure, celles de l’équipement de la personne et des services à la personne ont décollé.

Ils en parlent

Franck GIMARET

Responsable du pôle Franchises Caisse d'Epargne au Salon Franchise Expo 2021

Des modèles résilients

Néanmoins, même les secteurs directement entravés par les confinements et autres restrictions d’accès liées à la crise sanitaire ont retrouvé les chemins de la croissance dès 2021. Cela indique la remarquable capacité de résilience des modèles économiques associatifs, coopératifs ou de franchise.

Pour expliquer cette résistance face aux turbulences et cette capacité de rebond, on pense bien sûr au rôle qu’exerce une enseigne connue et reconnue sur les réflexes d’achat, les clients étant d’autant plus portés à se tourner vers les marques de référence que la crise bouscule leurs repères.

Mais il faut aussi mettre en évidence le rôle d’accompagnement du réseau, qui a joué à plein sur les deux dernières années. Pour 67 % des franchisés, c’est ce qui leur a permis de mieux résister que les commerces isolés, notamment grâce aux efforts fournis par les franchiseurs pour mettre en place des actions redoutablement efficaces en matière de réputation digitale (71 % des enseignes de la franchise ont ainsi répondu avec pertinence aux attentes de 40 % de leurs franchisés, soucieux de renforcer leur notoriété en ligne pour maintenir le lien avec la clientèle malgré les restrictions d’accès aux points de vente physiques).

Cette réactivité des réseaux s’est aussi manifestée au travers de l’agilité qui a présidé à la mise en place rapide de nouveaux outils (chez 58 % des franchisés) pour activer des modes de distribution alternatifs (40 % des franchisés), dont les dispositifs web/points de vente (97 %) tel le click  collect (42 % des franchisés y sont passés, soit une croissance de 12 % sur l’année 2021). À l’occasion de la crise sanitaire, se sont également largement diffusées dans les réseaux les solutions de paiement de proximité, avec plus particulièrement le paiement sans contact (+ 12 points de croissance en un an) et le paiement par smartphone (+ 30 points).

Des modèles offrant de belles perspectives

Solidité d’un modèle et agilité des acteurs font du commerce associé et de la franchise un véritable pôle de croissance de l’économie, ouvert sur de belles perspectives. Les banques ne s’y trompent pas, qui accordent nettement plus facilement des crédits aux entrepreneurs désireux de se lancer en réseau : 62 % des franchisés estiment même que c’est grâce à leur statut qu’ils ont pu emprunter pour se lancer ou réaliser des investissements.

Cette confiance des banques trouve sa légitimité dans les bons résultats du passé, mais aussi dans les prévisions de croissance pour des modèles particulièrement en phase avec les besoins émergents des travailleurs et des consommateurs : l’attraction qu’exercent les villes moyennes, terreau privilégié de déploiement des franchises et enseignes de commerce associé ; les tendances à la reconversion professionnelle vers l’entrepreneuriat ; le souci croissant de chacun de concrétiser au quotidien les valeurs de solidarité et de proximité ou le désir partagé de contribuer à des projets structurants et innovants pour les territoires constituent autant de terrains d’opportunités à cultiver.

Caisse d'Epargne

Changer de Caisse d’Epargne

Contactez un conseiller professionnel

Contactez directement un conseiller en complétant le formulaire ci-dessous.

Accéder au formulaire

Communication à caractère publicitaire.

BPCE – Société Anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 180 478 270 euros. Siège social : 50, avenue Pierre Mendès France – 75201 Paris Cedex 13 RCS Paris N° 493 455 042 – BPCE, intermédiaire en assurance inscrit à l’ORIAS sous le n° 08 045 100 (www.orias.fr).

© Crédit photo : Gettyimages