La Morétaine : des QR codes incrustés dans des pyjamas connectés

L’histoire du soir racontée via des pyjamas interactifs

Edith Depond a fondé La Morétaine en octobre 2015. Son concept : intégrer des QR codes nouvelle génération à des pyjamas ou objets pour enfants. Interactifs, ceux-ci sont connectés à des histoires hébergées sur smartphone ou tablette. Rencontre.

D’où vient cette idée de pyjamas interactifs ?

Cette idée me trottait dans la tête depuis quelques années : insérer un QR code dans des pyjamas pour « accrocher » les enfants à la lecture via un support ludique. J’ai donc effectué une veille sur les nouvelles technologies. Aussi, quand j’ai découvert une société spécialisée dans les objets connectés, les logos intelligents (« bleams ») et les QR codes personnalisables à l’envie, je les ai contactés et ai décidé de me lancer. Ils me fournissent la technologie, tandis que je prépare le développement et le contenu accessible sur les systèmes d’exploitation mobile.

En quoi ce projet est-il innovant et quel contenu proposez-vous ?

La Morétaine est un projet innovant parce que, pour accéder au contenu, il n’est pas nécessaire de passer par une énième application. Qui plus est, l’objet sur lequel le QR code est intégré, ici des pyjamas, est vraiment utile ! Je fais fabriquer les pyjamas dans un coton résistant au lavage, puis je les fais sérigraphier à l’effigie du héros des histoires que j’ai choisies, écrites spécialement pour La Morétaine par un studio graphique. Grâce au QR code, chaque pyjama permet de lire quatre histoires et cinq comptines aux enfants de 2 à 5 ans, directement depuis sa tablette ou son smartphone.

Avez-vous bénéficié de soutiens financiers à la création ?

J’ai, pour ma part, investi 10 000 € dans La Morétaine. La Caisse d’Epargne, dont je suis une fidèle cliente, m’a octroyé un prêt à la création de 18 000 €. Enfin, début 2016, j’ai bénéficié du soutien du FGIF (Fonds de garantie à l’initiative des femmes) de France Active, qui me permet de couvrir mon prêt.

Où en est le développement de votre projet ?

J’ai lancé la commercialisation de mes premiers pyjamas en mars 2016 et j’en prépare de nouveaux pour les enfants âgés de 4 à 7 ans. En projet également, des peluches pour enfants dyslexiques et des tabliers avec QR codes pour accéder à des recettes de pâtisserie – et là, je m’adresse aussi aux adultes ! Je commercialise mes produits sur mon site web et, au-delà des réseaux sociaux et d’une visibilité sur Internet, j’ai mis en place un partenariat avec une librairie de Fontainebleau et une boutique parisienne. Me faire connaître et trouver de nouveaux financements, voilà mes prochains objectifs !

Contactez-nous

Prendre un rendez-vous

Pour prendre un rendez-vous, remplissez ce formulaire