Accompagner les femmes entrepreneures : l’engagement de la Caisse d’Epargne

Entreprenariat au féminin : s’impliquer concrètement pour accompagner les créatrices

La démarche d’engagement et d’accompagnement de la Caisse d’Epargne auprès des femmes entrepreneures participe à l’effet de levier indispensable à la croissance économique.

Voilà maintenant cinq ans que la Caisse d’Epargne s’engage en faveur de l’entreprenariat au féminin. La banque entend bien contribuer activement à relever cet enjeu de société : augmenter la proportion de femmes entrepreneures en France. En création/reprise d’entreprise, cette part est aujourd’hui de 30 %. Les pouvoirs publics souhaitent atteindre 40 %, ce qui générera un effet favorable sur la création d’entreprise et, par voie de conséquence, sur la création d’emploi.

Une date clé marque le début de la mobilisation de la Caisse d’Epargne sur ce thème : octobre 2012. La banque lance alors son premier Baromètre des femmes entrepreneures, à l’occasion de la 1re Journée des Femmes Entrepreneures organisée par la Fédération nationale des Caisses d’Epargne au salon SME, à Paris. Sa finalité : identifier le plus précisément possible les profils des créatrices/repreneuses, leurs contraintes et leurs attentes, afin de mieux les accompagner. Ce baromètre secoue bien des idées reçues. A titre d’exemple : les femmes entrepreneures sont, proportionnellement à leurs homologues masculins, plus nombreuses à obtenir un crédit bancaire et à déclarer ne pas avoir eu de difficulté pour y parvenir. Depuis lors, la Caisse d’Epargne publie chaque année son Baromètre des femmes entrepreneures, ce qui permet d’évaluer régulièrement l’évolution de l’entreprenariat féminin.

L’engagement de la Caisse d’Epargne se caractérise également par un volontarisme politique affirmé. En février 2014, la banque a ainsi signé avec le ministère des Droits des femmes une convention de partenariat dont l’objectif est précisément d’atteindre 40 % de femmes entrepreneures à moyen terme. Dans cette logique, la Caisse d’Epargne est engagée auprès du réseau Les Pionnières et du programme d’accompagnement de l’Essec « Entreprendre au féminin ». En février 2015, c’est un accord-cadre en faveur de la création d’entreprise par les femmes qui était signé entre Pascale Boistard, alors secrétaire d’Etat chargée des Droits des femmes, et Odile Renaud-Basso, alors directrice générale adjointe du groupe Caisse des Dépôts.

Cette détermination est assortie de mesures concrètes au sein même du réseau des Caisses d’Epargne, qui s’engage notamment à informer et à sensibiliser l’ensemble des acteurs de l’entreprenariat au féminin, mais aussi à toujours mieux évaluer les besoins des créatrices, tout particulièrement en termes de financement. Ainsi, la Caisse d’Epargne se mobilise pour mieux faire connaître le Fonds de garantie à l’initiative des femmes (FGIF), distribué par les réseaux d’accompagnement auprès des porteuses de projet. La banque utilise aussi le levier de l’offre : certaines Caisses d’Epargne régionales réservent aux femmes accompagnées par le FGIF une offre de crédit spécifique (prêt à taux zéro), ou encore une dotation financière à l’occasion de concours. C’est à travers ces nombreuses actions pérennes et tangibles que la Caisse d’Epargne affirme son engagement sans faille auprès des femmes entrepreneures.

Contactez-nous

Prendre un rendez-vous

Pour prendre un rendez-vous, remplissez ce formulaire