Quel accompagnement pour aider les jeunes entreprises à rebondir ?

Créateurs et jeunes entreprises, comment rebondir après la crise ?

Retour sur la table ronde en présence de Marc Bonnemains,
directeur du Marché des Professionnels Caisse d’Epargne,
groupe BPCE.

Le 1er octobre, se tenait à Paris et en simultané sur la chaîne BPIFrance Evénements, la 6ème édition du Forum Big Inno Génération, le plus grand événement business d’Europe dédié à l’économie d’avenir. Marc Bonnemains, directeur du Marché des Professionnels Caisse d’Epargne, y est intervenu aux côtés d’Amir Amiramesa, Président de 60 000 Rebonds, de Philippe Bonnin, Président du Comité ETI du Conseil de l’Ordre des Experts-Comptables, de Laure Coussirat-Coustère, Directrice générale adjointe de l’ADIE et d’Olivier Lamarque, Directeur général du réseau entreprendre. Au menu des échanges :
les ressorts du rebond après la crise pour les jeunes entreprises. 

Les intervenants ont rappelé l’ensemble des dispositifs dont les entreprises ont pu bénéficier pour faire face, en urgence, aux conséquences du confinement et ceux auxquels ils peuvent encore aujourd’hui faire appel : le Prêt Garanti par l’Etat (PGE) disponible jusqu’au 31 décembre 2020, le prêt rebond à taux zéro pour les
PME-TPE, l’aide du fonds de solidarité en particulier pour les entrepreneurs individuels et les acteurs confrontés à des obligations de fermeture (dans la restauration, le spectacle, le tourisme…) etc.
Marc Bonnemains a rappelé que la Caisse d’Epargne a mis en place le report automatique des échéances de prêt dès l’annonce du confinement et qu’elle accompagne depuis le début de la crise les entreprises aux prises avec des difficultés de trésorerie. 

Mais au-delà des dispositifs proposés, ce qui fait toute la différence pour un entrepreneur dans une situation comme celle de la crise Covid-19, c’est d’une part la disponibilité des partenaires (et Marc Bonnemains de saluer les équipes de la Caisse d’Epargne mobilisées de façon à
« tout faire pour garder le réseau ouvert, ne pas fermer les agences. ») et d’autre part leur réactivité : la Caisse d’Epargne a ainsi été capable de signer le premier PGE moins de 48 heures après la publication du décret et de verser les fonds dès le lendemain. Cette refficacité dans la mise en œuvre a permis au groupe BPCE de se positionner comme le premier réseau bancaire à distribuer le PGE, avec 30 % de parts de marché. Mais cet accompagnement ne s’arrête pas à la libération d’argent frais pour faire face temporairement aux difficultés :
la banque doit à présent aider les entrepreneurs à éviter de se heurter au « mur de la dette » et les aidera donc à « reprofiler les dettes bancaires pour permettre de franchir au mieux 2021-2022 et retrouver des perspectives dès 2023. »

Un des enjeux majeurs de la reprise, a expliqué Marc Bonnemains,
c’est la transformation des business models. Les entreprises doivent plus que jamais intégrer le digital dans leur stratégie de développement et multiplier les façons de toucher leurs cibles, aussi bien en termes d’offres de produits et services qu’en matière de relations fournisseurs et de relations avec leur clientèle, avec par exemple des solutions innovantes d’encaissement et de fidélisation. Pour les Banques, l’enjeu aussi est d’adapter le dispositif d’accompagnement des clients en challengeant l’analyse d’un bilan montrant une image du passé à celle de la situation actuelle et future en renforçant l’importance du dialogue stratégique avec les chefs d’entreprises et entrepreneurs.

Enfin, plus que jamais, le rôle du banquier, a affirmé Marc Bonnemains, « c’est celui de chef d’orchestre de l’écosystème de partenaires de l’entrepreneur : en relations étroites avec les réseaux d’accompagnement, les experts-comptables, les acteurs du droit des affaires et les institutionnels, il est l’interlocuteur de référence pour mettre en cohérence l’ensemble des mesures prises par l’entreprise pour faire face à des situations de crise et pour construire le plan d’action d’une reprise solide. »

Crédit photos : Jean Chiscano

Contactez-nous

Prendre un rendez-vous

Pour prendre un rendez-vous, remplissez ce formulaire