Quels sont les différents types de chauffage possibles et quels sont les plus économiques ?

Quels sont les différents types de chauffage possibles et quels sont les plus économiques ?

Quel est le meilleur système de chauffage pour mon logement ?

Élément déterminant pour le confort quotidien, le type de chauffage a également un impact majeur sur le budget familial. Il est donc nécessaire d'opter, lors de la construction du logement ou du remplacement de l'installation, pour un système de chauffage économique et performant.

Le chauffage électrique, facile à mettre en œuvre

Choisir l'électrique, c'est éviter les gros travaux d'installation. Mais cette énergie ayant un coût important, il est essentiel de privilégier des radiateurs très performants, associés à une bonne isolation, pour éviter que la facture s'envole. Le mieux est donc de choisir des radiateurs à inertie, qui accumulent la chaleur et la restituent, même éteints.

Les chaudières à condensation, plus économiques

Remplaçant peu à peu le parc des chaudières traditionnelles, ces équipements modernes alimentent un réseau de radiateurs ou des planchers chauffants. Ils allient confort d'usage et économies. Fonctionnant au gaz naturel ou au fioul, les chaudières à condensation récupèrent l'énergie liée à la combustion, ce qui permet de réduire de 20 à 30 % la facture globale. Un vrai plus quand on sait que le prix des énergies fossiles ne cesse de grimper.

Le chauffage au bois, très tendance

Autre énergie renouvelable et écologique, le bois, matériau abondant en France, qui est de plus en plus prisé. Logique, car ce mode de chauffage est particulièrement économique, tant à l'installation qu'à l'usage. Les équipements se sont en prime largement modernisés : au classique insert ou poêle, s'ajoutent les chaudières automatiques, alimentées par des bûches, des plaquettes ou des granulés, au fort pouvoir calorifique. Privilégiez les appareils porteurs du label «Flamme Verte», garant de leur performance.

La PAC, star des énergies renouvelables

Destinées à une maison individuelle, les pompes à chaleur (PAC) utilisent l'énergie gratuite présente dans l'air ou dans l'eau. On distingue essentiellement deux technologies:
- La PAC géothermique, qui capte l'eau dans le sol, la réchauffe et alimente ensuite un réseau de radiateurs ou un plancher-chauffant. C'est le système le plus efficace mais il nécessite un investissement important (de 10 à 15 000 €).
- La PAC air/eau, moins coûteuse à installer (de 7 à 12 000 €), capte l'air ambiant qui, réchauffé, circule ensuite dans le système de chauffage.
On considère en général que le délai moyen de retour sur investissement est de 15 ans. Dans tous les cas, pensez à vérifier le Coefficient de Performance (COP) : il indique le rapport entre l'énergie produite et l'énergie consommée. Mieux vaut donc choisir une pompe à chaleur avec un COP élevé.

Un coup de pouce financier
Pour aider les foyers à moderniser leur système de chauffage, les pouvoirs publics ont mis en place des crédits d'impôt, sous conditions de ressources. Qu'il s'agisse d'une chaudière à condensation, d'une PAC ou d'un appareil de chauffage au bois, ils permettent de réduire la facture de 15 %. Et même de 25 % si le projet fait partie d'un bouquet d'au moins deux types de travaux (parmi six catégories éligibles). Dans ce cas, vous pouvez financer vos travaux par un éco prêt à taux zéro, sous réserve de satisfaire les conditions d'éligibilité*.

Plus d'informations sur l'Eco Prêt à Taux Zéro.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

« Le bon réflexe » : Avant de choisir, pensez au diagnostic !
Avant de vous lancer, faites appel à un professionnel thermicien : il étudiera la configuration de votre logement, évaluera la qualité de l'isolation et vos besoins de chauffage. En fonction de son analyse, il vous orientera vers le système de chauffage le plus adapté... et vous aidera à faire votre choix !

*Sous réserve du respect des dispositions réglementaires relatives à l'éco-prêt à taux zéro et d'acceptation de votre dossier par la Caisse d'Epargne. Vous disposez d'un délai de rétractation pour renoncer au crédit. La prise en charge des intérêts correspondant à votre emprunt est entièrement assurée par l'Etat. Pour les prêts d'une durée supérieure à 120 mois, la prise en charge de ces intérêts est entièrement assurée par l'Etat pendant les dix premières années.

Contactez-nous

Prendre un rendez-vous

Prenez rendez-vous directement sur Internet

Connectez-vous pour nous contacter

Vous êtes déjà client ?
Retrouvez directement les coordonnées de votre conseiller et/ou agence en vous connectant sur votre espace personnel