Acheter un bien locatif : les dispositifs pour investir et défiscaliser

Voici quelques conseils utiles pour réussir votre projet d'investissement locatif

Découvrez les différents dispositifs fiscaux qui vous permettront d’optimiser votre fiscalité tout en réalisant votre projet en toute sécurité. Pinel, Censi-Bouvard, Malraux, Denormandie, Cosse : tour d’horizon des dispositifs pour vous aider à y voir plus clair.

Acheter un bien immobilier pour le louer est un investissement judicieux. En voici les principales raisons :

  • L’immobilier est une valeur sûre qui reste privilégiée par les français. 
  • Cet investissement permet de vous constituer un patrimoine, que vous pourrez léguer à vos enfants. 
  • Il vous permettra d’avoir des revenus complémentaires avec les loyers, ce qui peut être utile lors de votre départ à la retraite.

 

Cependant avant de vous lancer, il y a certains points à connaître pour optimiser au mieux votre investissement.

  • Financer l’achat de votre bien immobilier avec un crédit immobilier : les intérêts de votre prêt étant déductibles des revenus fonciers (constitués par les loyers), lorsque vous relevez du régime réel, ils réduiront le montant de vos impôts et optimiseront la rentabilité de votre investissement. Le déficit foncier généré par la déduction de ces intérêts n’est pas imputable sur le revenu global. Il est en revanche reportable sur les revenus fonciers générés au cours des 10 années suivantes et réduira vos impositions futures.

 

  • Etudiez avec attention la qualité de votre bien et son emplacement : vérifiez qu’il existe une réelle demande sur le marché locatif dans la ville où vous voulez investir et que les montants des loyers pratiqués sont cohérents avec les prix de l’immobilier pour que votre projet soit rentable. Rendez-vous aussi sur place pour apprécier la situation du bien et regarder son environnement immédiat. La proximité des transports, des commerces et des écoles sont des atouts supplémentaires pour louer rapidement votre bien.

 

  • Augmentez la rentabilité de votre investissement grâce à la fiscalité : en investissant dans l’immobilier, il existe de nombreuses possibilités pour réduire le montant de vos impôts.

(1) Établissement social ou médico-social qui accueille des personnes âgées ou adultes handicapées, établissements délivrant des soins de longue durée, résidence avec services pour étudiants. 

(2) Zone A bis : Paris et sa proche banlieue (50 villes) ; Zone A : la grande banlieue parisienne, la Côte d'Azur, le Genevois français et les agglomérations de Lyon, Marseille, Lille (650 villes) ; Zone B1 : la grande couronne d'Île-de-France, les agglomérations de plus de 250 000 habitants, la Corse, l'Outre-mer et certaines villes considérées comme chères (1553 villes). 

(3) Zone A Bis : 16,96 €/m² ; Zone A : 12,59 €/m² ; Zone B : 10,15 €/m²

(4) ANAH : Agence nationale de l'habitat. 

Sous conditions et sous réserve de l’étude complète de votre dossier. Une réponse de principe n’équivaut pas à un accord de prêt. L'emprunteur dispose d'un délai de réflexion de dix jours, la vente est subordonnée à l'obtention du prêt et si celui-ci n'est pas obtenu, le vendeur doit lui rembourser les sommes versées. Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent. Sous réserve d’acceptation du dossier par l’établissement prêteur.

 

Contactez-nous

Prendre un rendez-vous

Prenez rendez-vous directement sur Internet

Connectez-vous pour nous contacter

Vous êtes déjà client ?
Retrouvez directement les coordonnées de votre conseiller et/ou agence en vous connectant sur votre espace personnel