Comment choisir ses fenêtres et sa baie vitrée ?

Comment choisir ses ouvertures ?

À la fois élément de décoration, source de lumière et protection contre les éléments extérieurs, les ouvertures doivent être choisies avec soin. Le point sur les matériaux existants, les différents types de vitrage et la pose pour bien choisir ses fenêtres ou sa baie vitrée.

À chaque matériau ses atouts

Qu'il s'agisse de fenêtres classiques ou de vastes baies vitrées, trois matériaux se tirent la part du lion :
- Le bois : ce matériau écologique et naturel est un excellent isolant, tant sur le plan phonique que thermique. Chaleureux et élégant, il donne du cachet au logement mais nécessite un entretien régulier.
- Le PVC : de plus en plus prisé, il est à la fois très résistant, performant au niveau thermique et très facile à entretenir. Il est disponible dans de multiples teintes, et même couleur bois pour un effet bluffant de réalisme.
- L'aluminium : particulièrement résistant aux intempéries, il conviendra notamment pour une maison installée en bord de mer. Design et élégant, l'alu s'adapte idéalement aux grandes ouvertures. Il est efficace sur le plan thermique à condition de choisir un modèle à rupture de pont thermique.
- Les mixtes bois/alu : ces ouvertures cumulent les avantages des deux matériaux, avec l'aspect chaleureux du bois côté intérieur et le design de l'alu à l'extérieur.

Les vitrages, barrière contre le froid

10 à 15 % des pertes de chaleur proviennent d'ouvertures mal isolées. Autant dire que veiller à la qualité du vitrage et bien choisir ses fenêtres est essentiel. Vous avez le choix entre principalement deux types de vitrage :
- Le double vitrage VIR : ce Vitrage à Isolation Renforcée est composé de deux parois (dont l'une est dotée d'une fine couche d'oxydes métalliques) qui "enferment" une lame d'air.
- Le triple vitrage : il réunit trois vitres séparées par deux lames de gaz inerte (argon ou krypton). Encore plus isolant, il est adapté aux ouvertures placées sur les façades nord.

À qui la pose ?

Il peut être tentant de poser soi-même les ouvertures, pour limiter les coûts. Mais attention : cette opération minutieuse nécessite un minimum de compétences en bricolage ! En plus, faire appel à un professionnel qualifié (et couvert par une garantie responsabilité civile décennale) vous permet de profiter de la TVA à 5% (contre 20% si vous les posez vous-même), voire d'un crédit d'impôt si vous êtes éligible. Autant de points qui peuvent peser dans la balance.

Des aides financières attractives


Pour alléger la facture, vous pouvez peut-être bénéficier d'un crédit d'impôt. Plusieurs conditions doivent toutefois être respectées :

Vos ouvertures devront atteindre un niveau de performance thermique minimal (voir sur www.ademe.fr) et être installées par un professionnel.
Vous devrez mener au minimum un autre projet (parmi six catégories éligibles, dont l'isolation thermique) en plus du remplacement des ouvertures, de manière à réaliser un bouquet d'au moins deux travaux.

A noter :
Vous pouvez financer vos travaux par un éco prêt à taux zéro, sous réserve de satisfaire les conditions d'éligibilité*.
Pour plus d'informations sur l'Eco Prêt à Taux Zéro, cliquez ici.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

*Sous réserve du respect des dispositions réglementaires relatives à l'éco-prêt à taux zéro et d'acceptation de votre dossier par la Caisse d'Epargne. Vous disposez d'un délai de rétractation pour renoncer au crédit. La prise en charge des intérêts correspondant à votre emprunt est entièrement assurée par l'Etat. Pour les prêts d'une durée supérieure à 120 mois, la prise en charge de ces intérêts est entièrement assurée par l'Etat pendant les dix premières années.

Contactez-nous

Prendre un rendez-vous

Prenez rendez-vous directement sur Internet

Connectez-vous pour nous contacter

Vous êtes déjà client ?
Retrouvez directement les coordonnées de votre conseiller et/ou agence en vous connectant sur votre espace personnel